Développement du commerce en Afrique centrale : un nouveau hub à Yaoundé

Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a présidé vendredi dernier, la cérémonie d’ouverture officielle du bureau régional de la banque d’import-export, Afreximbank.

« Je déclare solennellement ouvert, le bureau d’Afreximbank pour l’Afrique centrale ». Propos du Premier ministre, Joseph Dion Ngute, vendredi dernier à Yaoundé. A l’occasion de la cérémonie d’ouverture officielle du bureau régional de la banque d’import-export, Afreximbank, pour l’Afrique centrale. Cette cérémonie a connu la présence des membres du gouvernement. 
A cette occasion, le Premier ministre a déclaré que le bureau régional de cette banque spécialisée dans l’import-export charrie de nombreux enjeux et espoirs pour le Cameroun et les autres Etats de l’Afrique centrale. Notamment, en termes d’accélération de l’intégration sous-régionale, de croissance économique et de développement. Car, a-t-il insisté, avec les effets du coronavirus sur les économies de ces pays, « le commerce entre les pays de la sous-région en particulier et tous les Etats du continent en général, se présente comme un levier important de la relance durable et de la consolidation de nos économies ». Dans ce sens, a ajouté Joseph Dion Ngute, « le rôle central que joue Afreximbak dans le cadre de ce processus, n’est plus à démontrer. L’une de ses missions étant de promouvoir l’expansion, la diversification et le développement cohérent du commerce africain. Avec la zone l’avènement de la zone de libre-échange continental africaine, nous avons bons espoirs que l’atteinte de ces objectifs se situe sur la bonne lancée ».
Par la suite, le Premier ministre a fait savoir qu’à la faveur de la déconcentration de ses activités, « Afreximbank entend apporter une réponse plus ciblée aux préoccupations des Etats de la sous-région. ». Aussi a-t-il invité les administrations publiques et les entreprises concernées, à tirer avantage de cette opportunité, pour soumettre des projets d’intérêt susceptibles de bénéficier de financements pour le développement durable de l’économie du Cameroun, et partant, de celles de l’Afrique centrale. Aux responsables d’Afreximbank, le Premier ministre a demandé de se sentir chez eux au Cameroun. Pour sa part, le président d’Afreximbank, le Pr. Benedict Oramah, a déclaré que « nous sommes reconnaissants au gouvernement camerounais pour son soutien indéfectible. Avec l’ouverture de ce bureau, les services de la banque seront plus facilement accessibles dans toutes la région de l’Afrique centrale ».
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category