Transport maritime : honneurs aux marins

A l’occasion de la Journée mondiale de la mer, le ministre des Transports qui présidait les manifestations à Kribi, a rendu hommage à tous les acteurs de ce secteur.

Le 24 septembre 2021, la communauté internationale célébrait de la journée mondiale de la mer. Au Cameroun, l’évènement rendu à sa 4e édition, a eu lieu au bord de l’océan Atlantique à Kribi. Tous les acteurs du transport maritime se sont donc retrouvés autour du ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe qu’accompagnait le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary. Pendant de longues heures, ces membres du gouvernement et les marins ont planché sur nombre de dossiers liés aux activités maritimes.
Mais, ils sont surtout revenus sur le thème de l’édition 2021 de cette journée : « Gens de mer : au cœur des transports maritimes de demain ». 
Pour le ministre Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, ce thème revêt un enjeu majeur pour les acteurs de la mer dans le commerce mondial relativement à la visibilité y afférente. « La pandémie du Covid-19 a permis de mettre en évidence la contribution exceptionnelle de ces professionnels qui sont toujours en première ligne pour livrer les biens vitaux, non seulement dans un contexte de crise, mais aussi en temps normal », dira le ministre des Transports. Il s’est alors félicité de la capacité des services du transport maritime et des marins à assurer le fonctionnement des chaînes d’approvisionnement mondial qui aura été optimale au plus fort de la pandémie. D’où la sensibilisation sur le rôle important que joue le secteur maritime dans la vie de tout un chacun mais aussi son fort potentiel pour l’économie locale. On apprendra alors que le transport maritime assure le plus gros des échanges internationaux. 
Au Cameroun, ce secteur représente environ 80% du commerce extérieur. Avec approximativement 360 kilomètres de côte maritime, le transport maritime est un immense potentiel non exploité et susceptible de représenter une importante niche d’emplois et de développement économique. Il est donc question pour le ministère des Transports de donner à ce secteur, qui fait partie intégrante de l’économie bleue, une meilleure visibilité et de formuler une véritable vision.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category