Utilisation abusive du logo et du nom du quotidien national bilingue : la mise en garde de la SOPECAM

Le Directeur général de la Société de Presse et d’Editions du Cameroun (SOPECAM) informe l’opinion publique nationale et internationale que des individus mal intentionnés ont créé et animent un groupe public sur le réseau social Facebook avec pour nom « Cameroun Tribune Infos ». Ce groupe constitué de 39 536 membres utilise abusivement le logo du quotidien national bilingue, Cameroon Tribune. Certains administrateurs de cette plateforme identifiés sous les profils de Chanele Eyenga et Ornella Cameroon sur Facebook se servent de cet espace pour publier des messages de toutes sortes dont certains sont attentatoires à l’honneur et à la dignité de personnalités ou d’institutions. Davantage, certains propos haineux et violents publiés sur cette plateforme sont susceptibles de mettre à mal l’unité nationale du Cameroun et portent atteinte à l’image de marque de Cameroon Tribune. 
Le Directeur général tient, par la présente mise au point, à indiquer que la SOPECAM n’est ni de près, ni de loin associée à ce groupe Facebook et aux messages qui y sont publiés. Par ailleurs, les équipes digitales de la SOPECAM n’animent aucun groupe Facebook. En revanche, le quotidien national bilingue, Cameroon Tribune dispose d’une page Facebook à travers laquelle, elle entretient une relation responsable de proximité avec ses lecteurs. 
Le directeur général invite par conséquent les lecteurs de Cameroon Tribune, les internautes et l’ensemble de ses partenaires à faire preuve de prudence et de vigilance et à se référer uniquement à la page dédiée du quotidien national bilingue Cameroon Tribune sur Facebook.  

Le Directeur général Adjoint,
(é) Shey Peter MABU

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category