Processus électoral à la Fecafoot : ça ne s’arrange pas

Des membres de l’Assemblée générale de 2009 annoncent une session extraordinaire dès ce jour en vue de l’élection d’un Comité exécutif provisoire.

C’est reparti pour un tour à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) avec l’annonce de la tenue ce jour et ce jusqu’à mercredi prochain d’une Assemblée générale de l’instance fédérale. Une session extraordinaire à l’initiative des membres de l’Assemblée générale de 2009. Trois jours de travaux prévus par visioconférence. Une information annoncée par voie de communiqué par l’étude de Me Lebel Elomo Manga
L’avocat au Barreau du Cameroun a délivré en substance les points inscrits à l’ordre du jour avec le vote sur le retrait de toute compétence à Seidou Mbombo Njoya, actuel président intérimaire de la Fecafoot et aux membres du Comité exécutif élu le 12 décembre 2018. A cela s’ajoute, un deuxième vote ciblant cette fois les 16 personnes physiques composant l’actuel Comité exécutif en place. Conformément à l’article 76 alinéa 2(f) des statuts de 2012, le vote portera sur la suspension « de toute activité en relation au football pour une période de cinq ans ». 
Le programme de cette session prévoit également un troisième vote portant sur l’annulation de toutes les décisions prises par l’Assemblée générale de la Fecafoot de 2018. Mais aussi les assemblées au niveau départemental et régional. Pour la gestion des affaires courantes, la révision des textes réglementaires (statuts, code électoral, etc.) et organiser le processus électoral, l’élection d’un Comité exécutif provisoire est prévu. Une instance de sept membres avec le sénateur Albert Mbida à sa tête et le Prince Ndoki Mukete comme vice-président. 
Selon les explications de Me Lebel Elomo Manga, agissant au nom de 44 membres (sur les 73) de l’Assemblée de 2009, la session qui s’ouvre ce jour se fonde sur la sentence arbitrale du 10 juin 2021 de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (Cca) du Comité national olympique et sportif du Cameroun. Le verdict de la Cca faisait de l’Assemblée générale de 2009, celle en fonction à la Fecafoot suite à l’annulation du processus électoral par la sentence du Tribunal arbitral du sport datant du 15 janvier 2021. Les 44 membres de cette Assemblée générale ont notifié à la Fecafoot le 18 juin 2021, une demande de session extraordinaire conformément à l’article 30 alinéa 2 des statuts de 2012. Sans réponse plus de trois mois après cette notification, lesdits membres ont ainsi décidé de convoquer les assises d’aujourd’hui avec les points à l’ordre du jour figurant dans leur demande du 18 juin 2021.      
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category