Meyomessala : Chantal Biya, marraine fidèle

La première dame a une fois de plus rehaussé la 4e étape samedi dernier.

Dans la nouvelle tribune de la place des fêtes de Meyomessala, une chaise pas comme les autres attire l’attention des membres de la caravane. Le fauteuil rembourré de couleur bordeaux avec des accoudoirs dorés est bien mis en exergue. La présence des éléments de la Garde présidentielle ne fait plus l’ombre d’un doute sur la présence de l’épouse du chef de l’Etat du Cameroun, Chantal Biya, à la cérémonie protocolaire de l’arrivée de la 4e étape, Zoétélé-Nkpwang-Meyomessala. 
A son arrivée, la marraine du Grand prix est accueillie par le ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi et les responsables de la Fédération camerounaise de cyclisme (Fcc), dont son président, Honoré Yossi. Elle saluera la foule, qui a fait le déplacement, avec un large sourire. A chaque fois, une clameur répond à son geste. Dès le début de la cérémonie protocolaire, Chantal Biya est très attentive à tout ce qui se passe. C’est ainsi qu’elle demandera à parler à Clovis Kamzong Abossolo, meilleur camerounais de ladite étape, et, surtout meilleur camerounais au classement général. Le coureur de Shn Vélo Club dont c’était d’ailleurs le jour anniversaire, échangera avec la première dame pendant près de dix minutes. Quand il s’en va, Chantal Biya, demande qu’on le rappelle à nouveau. C’est à elle que reviendra l’honneur de remettre le maillot jaune à Lukas Kubis
Pendant 45 minutes, la Première dame aura illuminé la nouvelle place des fêtes de Meyomessala. Pour la remercier de toute son attention et celle de son illustre époux, les cyclistes camerounais ont offert au président de la République, un vélo de 7 kg. Une gratitude à l’endroit du chef de l’Etat, qui a permis que la deuxième étape, Bafia-Ntui, soit couverte par la télévision nationale avec le concours d’un hélicoptère de l’armée de l’air camerounaise. Quand Chantal Bitya quitte les lieux, c’est pour se rendre à la salle des fêtes de la mairie où elle a offert un banquet aux cyclistes et à la caravane. Elle y passera une trentaine de minutes avec ses convives.
Il s’agit du prolongement d’une disposition qui a commencé à la place des fêtes. Ici, une tente a été aménagée pour les sportifs afin de compenser l’effort physique en attendant la réception. On y trouvait toutes sortes de fruits de saison, des jus naturels, des sodas et de l’eau pour des coureurs. La marraine du tour a également offert des cadeaux, à chaque fois, aux trois premiers Camerounais de l’étape. Hier, pour couronner le tout, à l’ultime, la première dame a envoyé des cadeaux à tous les coureurs et à leurs directeurs sportifs respectifs. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category