Parlement de la Cemac : résilience face au Covid-19

Il ressort de l’ouverture de la deuxième session ordinaire annuelle de cette institution présidée par l’honorable Hilarion Etong, que les activités se sont poursuivies en dépit d’un contexte sanitaire difficile.

La deuxième session ordinaire de l’année 2021 du Parlement de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) s’est ouverte hier, 11 octobre. Les travaux sont présidés par visioconférence par le premier vice-président de l’Assemblée nationale, l’honorable Hilarion Etong, président en exercice du Parlement de la Cemac. Son discours d’ouverture était le seul point à l’ordre du jour. Une adresse au cours de laquelle le président du Parlement de la Cemac est revenu sur les difficultés vécues par le Représentation nationale du fait de la pandémie du Covid-19. « Notre vœu maintes fois formulé de nous retrouver à Malabo en présentiel, est une fois de plus contrarié. La pandémie du Covid-19 continue de sévir. Elle a engendré une récession mondiale dont les effets affectent les pays de la Cemac », a-t-il déploré.
Malgré ces vents contraires, l’institution a honoré la plupart de ses rendez-vous. Ainsi, le Parlement de la sous-région était présent à la session extraordinaire du Conseil des ministres de l’Union économique d’Afrique centrale le 10 août 2021 à Douala, aux conférences budgétaires du 6 au 14 septembre 2021 dans la même ville, ainsi qu’au Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac qui s’est tenu par visioconférence le 18 août 2021. Sur ce dernier point, l’honorable Hilarion Etong a insisté sur l’interpellation du président de la République Paul Biya, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat de la Cemac. « Après avoir fait le constat que le redressement des économies passe aujourd’hui par la victoire sur la pandémie, la principale problématique était celle de savoir comment construire une immunité collective qui en est la condition sine qua none si seulement 2% de la population est vaccinée. D’où le plaidoyer du président Paul Biya qui convoquait l’équité et la solidarité dans la vaccination », a indiqué Hilarion Etong à la Représentation communautaire. En présence du président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, le président du Parlement de la Cemac a insisté sur l’aspect économique de cette rencontre des chefs d’Etat, et a demandé à l’Assemblée d’en tenir compte durant toute la durée des travaux prévus pour s’achever le 11 novembre prochain. 
En ouverture, Hilaron Etong a adressé les condoléances de l’institution au peuple tchadien, à travers leurs élus, suite au décès, en avril dernier, du Maréchal Idriss Deby Itno, président de la République du Tchad. Il a également annoncé l’arrivée de nouveaux membres dans la délégation centrafricaine, après les dernières élections législatives tenues dans le pays. En plus de l’honorable Hilarion Etong, la délégation camerounaise à ces travaux est composée, entre autres, des honorables Haman Tchiouto, Aliyoum Fadil, Bernard Ateawung Foju et Antoinette Ngbanbaye.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category