Maroua : le « remède des fous »

Maroua, quartier Dougoï. Nous sommes précisément au lieu-dit « sous-manguier » ce mercredi 05 octobre 2021, là se trouve le centre « Dodo Dalla Danne Mairaouhani », en langue Foufouldé « celui qui soigne les fous ». Vu de l’extérieur, le cadre est calme et sans indication particulière. Les malades mentaux sont installés dans des chambres avec leurs garde-malades. Certains malades ont le regard hagard, d’autres sont visiblement conscients, écoutent attentivement et regardent avec beaucoup de curiosité. Pendant ce temps les garde-malades s’activent soit à faire la lessive, la vaisselle, soit à préparer à manger. Toutes ces activités sous le regard attentif de Mahamat Oumar, le maître des lieux. « C’est un don de Dieu, hérité de mon grand-père dès l’âge de 24 ans. Il me l’a transmis avant de mourir. Puisque j’étais son garçon de course, il m’a formé. Voilà comment j’ai été initié », explique-t-il. 
Ses patients qui viennent du Cameroun, du Tchad, voire du Nigeria disent sa pratique efficace. « Le Malam m’a beaucoup aidée, je ne sais pas ce qu’il a fait, je ne me souviens de rien, mais tout ce que j’ai constaté après mon séjour chez lui c’est que, je suis redevenue normale », affirme Djoulaya, aucune patiente. « Ma grand-mère avait perdu le bon sens, elle s’évadait régulièrement, parfois elle s’enfuyait et pouvait même se déshabil...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category