Coordination de la Caf : un Gaindé à Roumdé Adjia

Aliou Goloko, le représentant de la Caf sur le site de Garoua, de nationalité sénégalaise, est un vieux routier de la presse sportive africaine.

Depuis le 16 septembre dernier, Aliou Goloko traîne son allure longiligne dans les couloirs du stade Roumde Adjia. Le journaliste sénégalais, proche des milieux de la presse sportive camerounaise, a été désigné Host City Manager par la Confédération africaine de football (Caf). Jusqu’à la fin de la CAN donc, le 6 février 2022, ce « quadra » sera les yeux et les oreilles de l’instance faîtière sportive continentale à Garoua. Il sera la courroie de transmission entre la Caf et le comité de site de Garoua. Aliou Goloko va se « poser » pendant six mois sur les rives de la Bénoué. L’homme a su allier deux passions : le journalisme et le football. A Roumde Adjia, son bureau situé au deuxième étage du stade, a une belle vue sur la jolie pelouse. Il est « soft ». Trois chaises pour recevoir ses invités, une table de travail, une petite armoire pour ranger ses effets, et c’est tout. 
Le journaliste va s’occuper des aspects liés à la préparation de la CAN.  La CAF a désigné cinq autres responsables de sites à Douala, Limbe, Yaoundé, Bafoussam. « Nous travaillons directement en liaison avec le bureau Caf de Yaoundé », informe sobrement ce membre du jury du Ballon d’Or. Expert des questions de football, il est passé par la rédaction du quotidien sportif français l’Equipe et du magazine France Football, entre autres. Dans les années 2000, il était considéré par les confrères comme le « 12e Gaindé » ou le « 12e Lion » du Sénégal. Il a suivi pour différents journaux, la belle aventure de l’équipe montée en 2002 par Bruno Metsu de regrettée mémoire. Consultant de la Fifa et de la Caf, le directeur exécutif de la Confédération africaine de la presse sportive (Caps) est un proche de Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football et 1er vice-président de la Caf. Il ne sera pas dépaysé à Garoua. 
Pendant six mois, il va travailler dans une ville sahélienne, à l’identité musulmane affichée, qui va certainement lui rappeler les rues bruyantes de Dakar et la belle ambiance à la sortie des mosquées le vendredi. Aliou Goloko a déjà servi la Caf dans un passé récent comme Media Officer sur plusieurs compétitions. En installant le comité de site de Garoua le 22 septembre dernier, le ministre des Sports et de l’Education physique, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi, président du COCAN 20-21, a demandé aux intervenants du comité de site de Garoua de travailler en étroite collaboration avec le représentant de la Caf parce que la « CAN est une propriété de la Caf ». Aliou Goloko n’a pas attendu longtemps pour se mouvoir dans son nouvel écosystème. Il connaît déjà les bons coins et les bonnes marmites de la ville. Il est déjà un prince de Garoua.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category