Plans régionaux de développement : le Septentrion à pied d’œuvre

Les trois présidents des Conseils régionaux de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord se sont retrouvés le 5 octobre dernier à Garoua, à l’invitation du ministre de tutelle, Georges Elanga Obam.

Le processus de conception et de mise en œuvre des Plans régionaux de développement pour les régions du Nord, de l’Extrême-Nord et de l’Adamaoua est en cours d’élaboration. Le coup de sifflet a été donné le 5 octobre 2021 à Garoua par le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam. C’était dans la salle des Actes de la Communauté urbaine de Garoua, en présence des trois présidents des conseils régionaux du Grand Nord. Daniel Kalbassou de l’Extrême-Nord et Dr Mohamadou Dewa de l’Adamaoua se sont joints à leur collègue du Nord, Oumarou Ousmanou, pour trouver ensemble les voies et moyens de concevoir les documents de planification et de cadrage budgétaire pour les cinq prochaines années.  
En compagnie du secrétaire général des services du gouverneur de la région du Nord, Avom Dang, Georges Elanga Obam a remis à chaque président de Conseil régional un guide pratique afin d’encadrer et de faciliter l’élaboration des Plans régionaux de développement. Des documents qui devront faire ressortir les spécificités et les priorités de chaque région. S’adressant aux trois responsables des conseils régionaux, le ministre a précisé que ce document restait une boussole et un élément sur lequel les régions doivent fixer leurs priorités en matière de développement. Voilà pourquoi ces différents plans régionaux de développement pourront contenir l’essentiel des problèmes d’une région donnée, notamment sur les plans sécuritaire, social et économique, entre autres.  

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category