Projet « Drone Africa » : la saison des récoltes

Parmi les retombées de ce projet de William Elong, figure le partenariat noué avec le PNUD, portant sur l’utilisation de ses appareils pour détecter les maladies des cacaoyers.

« Nous avons beaucoup évolué. Nous avons décidé de prioriser l’intelligence artificielle embarquée sur les drones. De mon point de vue, c’est là que se trouve l’avenir. Par ailleurs, nous travaillons avec des exploitants agricoles et des acteurs institutionnels sur des projets publics. » Voilà résumé l’actualité du projet « Drone Africa », par son promoteur, William Elong. En mettant sur pied ce projet en 2015, cet ingénieur en informatique, fondateur de la start-up Will&Brothers n’avait pas fixé de limite pour son projet. Il n’y a pas que les pouvoirs publics qui ont été conquis par cette initiative. Actuellement, William Elong dit travailler avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) sur un projet portant sur la détection des maladies dans les champs de cacao. Dans ce sens, les drones développés par William Elong sont utilisés à des fins expérimentales par le laboratoire d’accélération de cette organisation. Cette coopération entre Drone Africa et le PNUD a pour but de développer et de tester une solution capable d’utiliser les images produites par le drone pour obtenir une détection et un suivi en temps ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category