Centre de formation aux métiers de Maroua : le Minefop prescrit l’accélération des travaux

Lors de sa visite de travail le vendredi 15 octobre 2021, Issa Tchiroma Bakary a sommé l’entreprise de livrer le chantier au plus tard le 30 novembre.

Lancés depuis le 07 juillet 2018 et ce pour 15 mois, les travaux de construction du Centre de formation aux métiers de Maroua, au quartier Dougoï, ne sont pas encore livrés. Ce chantier exécuté par l’entreprise Copres-Sarl piétinent. Le compteur affiche 68,49% de taux de réalisation d’après le chef de la mission de contrôle, Vincent Nji Ongba. Sur le terrain, seul le gros œuvre de maçonnerie est visiblement achevé, à savoir les bâtiments et la clôture. Encore non engagés, les travaux liés à la plomberie, à l’électricité et à l’équipement. Face à cette situation, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle (Minefop), en visite de travail le 15 octobre dernier à Maroua, n’a pas caché son amertume. « Nous apprécions certes la qualité des travaux exécutés jusqu’ici, mais nous déplorons la lenteur constatée sur le terrain. Voilà pourquoi nous avons exigé à l’entreprise de nous livrer le travail au plus tard le 30 novembre de l’année en cours », a martelé Issa Tchiroma Bakary.
Selon l’entreprise co-contractante, même si le financement, fruit de la coopération entre le Cameroun et la France dans le cadre des projets C2D est disponible, plusieurs raisons justifient le retard constaté. Selon Hamadou Aminou, directeur général de Copres-Sarl, les difficultés liées à l’inondation, au relief et à l’indisponibilité de certains matériels sur le marché local ont beaucoup freiné les travaux. Toutefois, il affirme que les travaux seront bouclés rapidement, « Comme l’a demandé le ministre nous prenons l’engagement de livrer le chantier à la date exigée », assure Hamadou Aminou. Avant de quitter Maroua, le Minefop a instruit à la mission de contrôle, à l’ingénieur des travaux et à l’entreprise co-contractante de lui fournir, dans un bref délai, « un plan de rattrapage » dont il va se charger personnellement de suivre l’exécution.    
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category