Eliminatoires CAN Maroc 2022 : belle entame pour les Lionnes

Elles ont dominé les Centrafricaines hier 0-1 au terme du match aller comptant pour les éliminatoires de la compétition continentale.

Gabrielle Aboudi Onguene, capitaine des Lionnes indomptables, et ses coéquipières ont attendu les arrêts de jeu pour porter le coup de patte victorieux face aux Centrafricaines. C’était à la 91e minute. Et c’est le coup de griffe de Nchout Njoya Ajara qui a finalement fait trembler les filets de la formation centrafricaine. But immédiatement dédié au sultan roi des Bamoun décédé il y a peu. « Mbombo Njoya, the king for ever », pouvait-on lire sur le T-shirt de la buteuse pendant qu’elle jubilait. Le but libérateur est arrivé au moment où beaucoup avaient déjà conclu à un score de 0-0. A raison, puisque tout au long de ce match, les pouliches de Gabriel Zabo ont manqué de réalisme et surtout de réussite face aux Centrafricaines (qui recevaient), bien en place défensivement. Mais, il y avait surtout la gardienne Beverly Mellot, qui a enrayé plusieurs occasions nettes de buts des Lionnes indomptables. 
Pourtant, dès l’entame de la rencontre, les Centrafricaines ont ouvert les hostilités avec une première alerte dans la surface de réparation des Lionnes à la 8e minute. A la 12e, Christelle Demba, capitaine de la Rca, manque d’ouvrir le score sur coup franc. Les Lionnes vont entrer  résolument dans le jeu avec quelques belles combinaisons. Une option qui a contribué à équilibrer le jeu. Les Centrafricaines vont revenir à la charge à la 26e minute avec Christelle Demba à la manœuvre. Mais, sans pouvoir ébranler la gardienne des buts camerounais, Ange Bawou, et ses coéquipières jusque-là sereines. Alice Kameni va d’ailleurs afficher les ambitions des Lionnes avec un tir tendu qui va finalement faire trembler le petit filet. Les deux équipes vont se jeter dans la bataille avec des occasions de but de part et d’autre. Exemple avec Marie Auzin Goni qui, suite à une passe millimétrée de Christelle Demba, va placer le ballon au-dessus des buts d’Ange Gabrielle Bawou. A la fin de la première manche, le tableau affiche zéro but partout. Jusque-là, les Centrafricaines tenaient le bon bout.
A la reprise, les Lionnes, plus déterminées, vont étaler un jeu mieux élaboré avec de bonnes combinaisons et surtout plus d’inten...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category