Extrême-Nord : l’hôpital régional a son scanner

L’équipements a été inauguré mercredi dernier par Ahunna Eziakonwa Coma, sous-secrétaire générale des Nations unies, directrice de bureau régional du PNUD.


C’est un ouf de soulagement pour les populations de l’Extrême-Nord. Plus besoin de parcourir de longues distances pour effectuer un examen au scanner. L’équipement est déjà sur place, logé au sein de l’Hôpital régional de Maroua. Le scanner inauguré mercredi dernier à Maroua est de haute portée technologique. En termes scientifiques, cet appareil a une puissance de 64 barrettes. En plus simple, c’est un équipement très rapide dans la réalisation des examens, contrairement à ceux de 32 ou de 8 barrettes qui ont une capacité moindre et que l’on trouve dans la plupart des hôpitaux. Selon le Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, cet équipement de haute portée technologique est acquis par le gouvernement camerounais à travers la Banque islamique de développement, avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) comme agent d’exécution. C’est d’ailleurs ce qui explique la présence de Ahunna Eziakonwa Coma, la sous-secrétaire générale des Nations unies, directrice du bureau régional du PNUD en Afrique, venue inaugurer cette infrastructure Ahunna Eziakonwa Coma a saisi cette occasion pour féliciter le personnel de santé de l’Hôpital régional de Maroua pour les efforts sans cesse déployés pour sauver les vies des malades en général, et en particulier les malades du Covid-19. Le ministre de la Santé publique a invité le Dr Gérard Fetse Tama, directeur de l’Hôpital régional de Maroua à « faire un effort pour que le prix du scanner soit à la portée de toutes les couches sociales ». Une invite acclamée par des salves d’applaudissement. Il a saisi l’occasion de cette inauguration pour annoncer la dotation prochaine des hôpitaux régionaux annexes de Mokolo, de Yagoua et de Kousseri en scanners. Pour sa part, le directeur de l’Hôpital régional de Maroua a salué le gouvernement camerounais à travers le Minsanté qui, non seulement vient de mettre à sa disposition un scanner, mais aussi qui vient de lui affecter un radiologue.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category