Yaoundé, capitale du football africain

50 ans après, la ville aux sept collines va de nouveau accueillir la CAN avec la même ferveur.

En début d’année prochaine, les regards seront braqués sur la ville de Yaoundé. La ville aux sept collines, sera la capitale du football africain. Elle qui va abriter les cérémonies d’ouverture et de clôture de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations. Mais aussi les groupes A et C durant le premier tour. 50 ans après la CAN de 1972, la capitale camerounaise va renouer avec la plus prestigieuse des compétitions de football sur le continent. Les visiteurs pourront découvrir voire redécouvrir l’engouement des « Yaoundéens » pour le sport-roi. Une ferveur restée intacte dans la ville qui détient trois trophées de la Coupe d’Afrique des clubs champions avec le Canon de Yaoundé et deux de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe grâce au même Canon et au Tonnerre Kalara Club. 
Pour le second séjour de la CAN dans ses murs, Yaoundé a mis les petits pas dans les grands. Cela commence dès l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. Tout y est mis en œuvre pour donner le meilleur des accueils aux différentes délégations attendues. C’est dans cette logique que le paysage urbain voit pousser des tours en béton comme des champignons. De nombreux établissements hôteliers aménagent leurs cadres pour l’échéance à venir au même titre que les espaces de convivialité. Dans les quartiers, la jeunesse est friande de spectacle comme ce fut le cas du 16 janvier au 9 février 2021 pendant le dernier Championnat d’Afrique des nations. Des premières fanzones sont projetées çà et là pour vibrer non loin des stades de compétition et d’entraînement réhabilités ou nouvellement construits.   
A ce sujet, on assistera à un passage de témoin entre le passé et le présent. Le stade Omnisports de Yaoundé, ouvert pour la CAN 72 sera encore mis à contribution. La célèbre cuvette de Mfandena n’abritera pas le match d’ouverture et la finale comme il y a 50 ans. Un privilège dévolu au tout fringant stade d’Olembe appelé à être le prochain territoire de chasse par excellence des Lions indomptables. L’infrastructure ultramoderne de 60 000 places est actuellement en cours d’achèvement. Toutefois, il a déjà prouvé sa fonctionnalité le 3 septembre 2021 lors de la victoire (2-0) du Cameroun sur le Malawi.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category