Opérations bancaires à distance : c’est possible sans internet

Le code d’accès #237x001# qui permet ces transactions a été lancé vendredi dernier à Yaoundé par le ministre des Postes et Télécommunications.

Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications a présidé le 22 octobre dernier à Yaoundé, la cérémonie de lancement du code USSD #237x001# et la signature de l’accord commercial entre la Cameroon Postal Services (Campost) et Afriland First Bank. La spécificité de ce code est qu’il permet aux usagers d’effectuer leurs opérations bancaires, c’est-à-dire : consulter leurs comptes, effectuer des virements, acheter du crédit, payer des factures,... indépendamment de leurs opérateurs téléphoniques, sans connexion Internet et avec ou sans un smartphone. Ceci, à travers la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques qu’héberge la Campost. Pour avoir accès à cette plateforme à laquelle vient d’adhérer cette banque, il suffit d’avoir un numéro de téléphone valide et une pièce d’identification en cours de validité. Une fois ces conditions remplies, l’usager peut composer le code sus-indiqué et suivre les indications qu’affiche son téléphone, afin de mener à bien ses activités. Pour l’instant, seuls les clients de cette banque et les employés dont les entreprises ont ouvert les comptes dans cet établissement bancaire, peuvent bénéficier de ce service, gratuitement, grâce à une application dédiée. Pour les autres usagers qui souhaitent recourir à ce service, leurs banques devraient au préalable appartenir à la plateforme. 
D’après le directeur général de la Campost, Pierre Kaldadak, cette plateforme offre de nombreux avantages. L’entreprise qui y adhère a la possibilité de toucher le plus grand nombre de Camerounais. De plus, le code USSD donne accès aux services des différents opérateurs. Aussi, grâce à l’interopérabilité des services, il est possible d’effectuer les transactions financières quel que soit le moyen de payement sollicité. Ce qui induit la réduction de l’utilisation du cash dans les transactions avec tous les désagréments associés, tout comme la réduction du coût des transactions. La signature de cet accord commercial vient ainsi augmenter le nombre d’entreprises utilisant cette plateforme. A date, a expliqué Pierre Kaldadak, tous les quatre opérateurs de téléphonie mobile y sont admis. De même, une vingtaine d’entreprises sont également connectées et plus de 80 entreprises sont en attente de connexion pour des raisons relevant des formalités administratives. 
Pour Minette Libom Li Likeng, cet accord marque un pas de plus vers la résolution des problèmes d’inclusion financière et numérique au Cameroun. Car, d’après les statistiques officielles, moins de 20% des Camerounais sont bancarisés. Il faut donc relever ce chiffre, d’où la nécessité de permettre que les Camerounais, où qu’ils se trouvent, puissent avoir accès aux services financiers. Le Minpostel a saisi cette occasion pour lancer un appel à toutes les start-up et les fournisseurs de services à valeur ajoutée, à venir se connecter à ladite plateforme. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category