Centre hospitalier régional d’Ebolowa : inauguration en novembre prochain

Annonce forte faite au terme de la visite de travail du ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, vendredi dernier sur le site du chantier.

Le Centre hospitalier régional d’Ebolowa sera bientôt inauguré. Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique (Minsanté) l’a annoncé le 22 octobre dernier, à Ebolowa. C’était au terme d’une visite de travail, effectuée sur le site du chantier en compagnie du gouverneur Félix Nguélé Nguélé, après avoir parcouru les différentes composantes de cet ensemble architectural imposant qui domine les hauteurs du quartier Ngalan, à Ebolowa. C’est un bâtiment futuriste entièrement achevé, qui s’offre au membre du gouvernement et sa suite. Il abrite désormais les services du Centre hospitalier régional d’Ebolowa. Ici, les premiers patients sont accueillis depuis le 16 juin dernier.
Pour s’assurer du bon fonctionnement des équipements haut de gamme installés dans cette structure hospitalière fleuron du Plan national d’urgence pour le développement (Planut), Manaouda Malachie a tenu à effectuer, le 22 octobre 2021, cette visite de coordination et de suivi. Il a été question pour le membre du gouvernement d’apprécier l’hôpital, en prélude à son probable inauguration examptée dans la première quinzaine de novembre prochain.
Au terme de sa visite, le Minsanté a relevé que les choses vont plutôt bien. Nombre de services ont effectivement ouvert leurs portes, notamment l’imagerie médicale, le laboratoire, la kinésithérapie, les consultations externes, la pédiatrie, la néonatalogie, la consultation neurologique, la gynécologie, la morgue et la pharmacie, entre autres. 
Le Minsanté a constaté que : les activités se déroulent à un rythme prometteur, avec des taux de couverture allant de 20 à 80%, selon les services. Toutefois, selon Michel Ekono, coordonnateur par intérim du Centre hospitalier régional, certains problèmes subsistent toujours, et rentrent dans le statut juridique de la structure. Il s’agit notamment des équipements, la logistique et les ressources humaines. Si tous ces écueils sont gérés dans trois semaines, l’inauguration du Centre hospitalier régional pourra avoir lieu durant la première quinzaine du mois de novembre prochain, a indiqué Michel Ekono. A ce jour, c’est une équipe de 51 personnels médicaux et non médicaux, avec 44 prestataires de soins dont huit médecins spécialistes et six généralistes, cinq techniciens et deux contractuels d’administration qui y exercent.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category