Développement de la pêche : le débarcadère de Youpwe prend corps

Constat fait lors de la visite de chantier effectuée par le Minepia et l’ambassadeur du Japon au Cameroun ce 22 octobre à Douala.

Près de 7 milliards de F. C’est le montant de l’enveloppe allouée à l’Etat du Cameroun par le gouvernement japonais pour le projet d’amélioration du débarcadère et du marché aux poissons de Youpwe (arrondissement de Douala II). Et c’est ce chantier qui a reçu vendredi la visite conjointe du ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), Dr Taïga, et de l’ambassadeur du Japon au Cameroun, S.E. Osawa Tsutomu.
Les deux personnalités sont venues évaluer le niveau d’avancement du chantier. Et sur le terrain, les travaux avancent plutôt normalement en dépit du retard qu’a connu le projet dans son démarrage en 2020 du fait de la Covid-19. Sous la conduite des responsables du chantier, Dr Taïga et S.E. Osawa Tsutomu ont fait le tour des installations.
Ici, tout est fait selon les normes japonaises en la matière. Surtout que le Pays du Soleil levant, essentiellement insulaire, dispose d’une expérience séculaire en matière de construction d’infrastructures similaires. La différence avec les méthodes et techniques locales est tout de suite visible. La composante architecturale du projet comprend, entre autres, près de 150m de quai ; les marchés de gros et de détail de poisson frais ; le marché de poisson fumé ; les bureaux… Au-delà des aspects liés à la pêche, ce débarcadère contribuera au développement du transport maritime. Notamment entre Douala et Manoka. Pour la Communauté urbaine de Douala, le débarcadère de Youpwe va booster le développement des potentialités touristiques de Manoka. Pour le plus grand bien des populations.
Dans son adresse de circonstance, le Minepia a rappelé que ce projet est « le fruit d’une coopération soutenue qu’entretiennent deux pays : le Cameroun et le Japon ». Avant de préciser que « ce projet matérialise la vision pour l’émergence du Cameroun qu’impulse le chef de l’Etat S.E. Paul Biya, vision se traduisant par la modernisation des outils et infrastructures de production en matière de pêche comme ce sera le cas pour ce magnifique complexe ».
Et pour l’ambassadeur du Japon, « ce projet constitue la contribution [de son pays] au développement du secteur de la pêche au Cameroun et à la diversification du secteur économique conformément à la Stratégie nationale de développement du Cameroun 2030 ». Et pour davantage magnifier l’amitié entre les deux Nations, des cadeaux ont été offerts à l’ambassadeur Osawa Tsutomu respectivement par Dr Taïga et les pêcheurs de Youpwe. Avant leur arrivée sur le site, le Minepia et l’ambassadeur ont visité la base vie du chantier. Ils ont également visité les routes construites en pavés autobloquants. La fin du chantier est prévue en janvier 2023.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category