Léopard de Douala : la page Decca est tournée

Après une saison passée aux commandes de l’équipe, le directeur des opérations a récemment été remercié par le conseil d’administration.

Victor Eyoum Mouangue, plus connu sous le nom de Ben Decca, n’est plus le dirigeant du Léopard sportif de Douala. La décision est contenue dans une lettre adressée à l’intéressé, jusqu’à lors directeur des opérations, par le conseil d’administration du club. Le courrier, daté du 14 octobre dernier, est envoyé depuis Paris (France), et porte la signature du président dudit conseil, Richard Ekoubé Elokan. Entre autres raisons évoquées pour expliquer cette séparation, le courrier parle de « nombreux manquements constatés » au cours de l’ère Decca, qui aura duré finalement une saison (2020-2021). Le conseil d’administration pointe ainsi du doigt un « manque de communication avec le conseil d’administration », « le manque de résultats », « le non-respect du cahier de charges », et le « manque de traçabilité sur les finances du club ». Le courrier s’achève sur une note de gratitude teintée de respect.
Le club, qui ambitionnait de retrouver l’élite, a fini 5e de sa sous-poule (formée de 7 équipes) au terme de la saison. Elle évoluera donc encore en Elite Two au cours de l’exercice à venir. « Pour le moment, nous attendons. C’est au conseil d’administration encore de désigner le prochain dirigeant du club, puisque le canton [Deido, Ndlr] vient de lui renouveler sa confiance pour la gestion de l’équipe », indique une source au sein du Léopard sportif de Douala. Avant d’ajouter : « Les ambitions pour la saison prochaine restent les mêmes : la montée en Elite One ». Après Ben Decca, un nouveau chef d’orchestre est donc attendu pour mener la barque des « Bana ba Njoh ».
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category