Décentralisation : l’Est planifie son développement

Le lancement du processus d’élaboration du Plan régional de développement de la région a eu lieu vendredi dernier à Bertoua, en présence du ministre Georges Elanga Obam.

D’ici peu, la région de l’Est devrait être dotée de son Plan régional de développement (PRD). Le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam, a procédé le vendredi, 22 octobre 2021, à Bertoua, au lancement du processus d’élaboration dudit document. Celui-ci est le levier sur lequel le Conseil régional doit agir, pour apporter des réponses concrètes aux besoins des populations, ceci dans la perspective de l’atteinte des objectifs nationaux de développement tel que retenu dans la Stratégie nationale de développement (SND 30) et des Objectifs de développement durable. Le document qui devra être adopté par le Conseil régional doit notamment permettre d’identifier de façon exhaustive, les atouts de la région. D’une superficie d’environ 109 000 km2, la région de l’Est couvre quelque 23% du territoire national. Sa proximité avec la République centrafricaine offre des possibilités d’échanges socio-économiques avec ce pays voisin. 
La région regorge également de ressources minières (or, diamant, fer…) et forestières, avec la quasi-totalité des essences exploitables. L’Est accueille par ailleurs environ 320 mille réfugiés. Pour le ministre Georges Elanga Obam, le PRD de l’Est permettra de doter le Conseil régional d’une boussole pour la planification du développement de la région. Dans cette optique, un guide méthodologique a été conçu et vulgarisé. Il facilitera en outre la budgétisation par l’approche programmes. « Je vous prescrits de fédérer les instruments de planification régionaux et communaux en un cadre cohérent de planification régionale (…) ; d’établir votre plan, pour une durée de cinq ans, tout en vous inscrivant dans une perspective à plus long terme que l’on pourrait arrimer à l’horizon des documents de planification », a déclaré le Minddevel.
La conception du PRD devra également s’assurer de l’implication effective des bénéficiaires des actions de développement dans la préparation, la mise en œuvre et l’évaluation du Plan, tout en assurant une communication interne, notamment en direction des bénéficiaires du PRD. Pour sa part, le président du Conseil régional de l’Est, Wouamane Mbele, s’est réjoui du fait que la région disposera bientôt d’un outil de planification de son développement. En prélude à la conception du PRD, des rencontres avec les administrations locales et diverses descentes sur le terrain pour les collectes des premières données ont déjà été organisées.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category