Récompenses : plus de 20 artistes en or

Distingués ce 30 octobre à Douala au cours des Canal d’or en présence du directeur adjoint du cabinet civil de la présidence de la République, représentant personnel de Mme Chantal Biya.

Ils étaient 200 artistes dans les 21 catégories retenues pour cet acte 13 des Canal d’or. Au final, une vingtaine a fini sur le podium pour recevoir le prestigieux trophée. La première dame, Chantal Biya était représentée à cet évènement par le directeur adjoint du Cabinet civil de la présidence de la République, Oswald Baboke, qu’accompagnaient le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua et des membres du corps diplomatique.
En lever de rideau, les invités ont eu droit à une chorégraphie traditionnelle au rythme des tam-tams, avant de glisser dans les mélodies modernes de Manu Dibango de regrettée mémoire. Quelques grands titres de son immense discographie ont été revisités au grand bonheur de mélomanes. Une mise en bouche réussie qui a donné le ton de l’évènement, véritable baromètre des performances artistiques. 
Et c’est Happy d’Effoulan, dans la catégorie « révélation musicale », qui va ouvrir le bal des récompenses avec son titre à succès « O Tchapeu, Tchapeu ». Witty Minstrel ; Indira ; Ebenezer Kepombia ; Ulrich Takam ; Fingon Tralala ; Eshu Rigobert… vont se succéder sur le podium pour recevoir leurs récompenses, chacun dans sa catégorie.
Ténor, dont l’actualité depuis quelques mois est plus judiciaire qu’autre chose, est vainqueur dans la catégorie artiste masculin « Afro urban ». Il a saisi l’occasion pour rendre hommage à Erika Mfiya (la jeune fille décédée dans l’accident de la circulation qui lui vaut d’être actuellement en procès), et a annoncé son implication prochaine dans une campagne de prévention routière.
Certains, à l’instar de Fingon Tralala (meilleur humoriste, meilleur coméd...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category