Marathon international de Douala : la razzia kenyane

Les athlètes du pays d’Afrique de l’Est ont remporté les podiums hommes et femmes lors de la course de 42 km ce dimanche 31 octobre 2021.

En l’absence de Justelin Foimi, vainqueur de l’épreuve reine de l’édition 2019 du marathon international de Douala (Mid), Pierre Tchogah Djakdjing a sauvé l’honneur du Cameroun pour cette session 2021 de la course de 42,195 km ce dimanche 31 octobre. Il a pour cela reçu un trophée et une chaude ovation du public nombreux à l’arrivée du marathon à la place de la Bessèkè. Mais contrairement à son compatriote, le premier représentant vert-rouge-jaune a pris la quatrième place, au pied du podium, avec un chrono de 2h 22min 52secondes. Un podium totalement occupé par les Kenyans. En effet, après avoir été détrônés dans l’épreuve marathon Messieurs lors de la 3e édition de l’évènement organisé par Tara Sports & Entertainment, ils reviennent en force pour cette quatrième sortie du Mid. 
Ainsi, Isaac Koech, pour sa première participation et avec un chrono de 2h 14 min 56 secondes, bat le record de Foimi (2h 15 min 22 secondes en 2019). Il est suivi de ses compatriotes Hillary Kiptom Too (2h 20 min 45 secondes) et Mathew Kosgei (2h 22 min 11 secondes). Une victoire sans partage constatée aussi chez les dames sur la même distance. Elles ont trusté les trois premières places comme en 2019. Sur la plus haute marche, on retrouve une nouvelle venue, Isgan Cheruto avec 2h 31 min 24 secondes. Elle est accompagnée de Rholex Jelimo (2h 33min 04 secondes) et Careen Cheptoeck (2h 33min 24 secondes). La première Camerounaise s’est classée au 7e rang, Sabine Otomo Mendouga avec un chrono de 2h 56min 11 secondes. Les ressortissants du triangle national, on les a surtout retrouvés aux premières loges dans les autres disciplines de ce week-end du Mid à Douala. Notamment en marche familiale et au semi-marathon le samedi 30, ainsi qu’au marchathon le 31. A ces épreuv...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category