Projection : succès pour « Les secrets de l’amour »

Trois épisodes de 26 minutes de la série du réalisateur camerounais Benjamin Eyaga ont ému le Palais polyvalent des sports de Yaoundé mardi dernier.

Amateurs et professionnels du 7e art, hommes de média et simples curieux ont fait le plein de la grande salle du Palais polyvalent des Sports de Yaoundé. Le 23 novembre dernier, plus de 400 personnes ont répondu présent à la projection de la série « Les secrets de l’amour » du réalisateur camerounais Benjamin Eyaga. Il est un peu plus de 14h lorsque le ton est donné par le premier épisode de cette série qui dure 26 minutes. Puis deux autres épisodes sont projetés. Le public attentif, a les yeux rivés sur l’écran. « C’est intéressant. J’ai dû mettre mon téléphone en mode avion pour ne pas être perturbé par les appels », témoigne Laurentine Lyondo, spectatrice. 
« Les secrets de l’amour » relatent les aventures de Billy Manga qui dirige avec son père une société dénommée « Manga’s Technologies », officiellement spécialisée dans les nouvelles technologies alors qu’en réalité c’est une société de trafic d'objets illicites. Pour fructifier son business, le père n'hésite pas à organiser à un mariage arrangé de son fils avec la fille d’un riche extracteur de pétrole décédé. Mais les choses prennent un autre virage le jour où Billy fait une rencontre inopinée au bord d’une piscine. Leçon à tirer : le mariage ne doit en aucun cas se baser sur le matériel mais plutôt sur l’amour. 
Selon le réalisateur Benjamin Eyaga, l'inspiration de cette œuvre vient de la composition de plusieurs éléments sociaux et culturels. Plusieurs autres thèmes sont abordés dans la série tels que le divorce, le trafic d'influence, le grand banditisme, l'infidélité, la trahison, entre autres. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category