Bonamoussadi : les commerçants font de la résistance

Après la démolition de leurs comptoirs par la Communauté urbaine le 25 novembre dernier, ils ont réinvesti les lieux et repris leurs activités.

Ce 26 novembre, le marché de Bonamoussadi (arrondissement de Douala V) grouille de monde. Venant de la cité Sic, l’on peut voir une véritable « forêt » de parasols s’étendant jusque sur la chaussée. C’est l’ambiance des jours ordinaires. Comme d’habitude, la chaussée est encombrée de marchandises, au point que des bouchons s’y forment à longueur de journée. Commerçants et clients marchandent, les affaires vont bon train. Au poste de police de ce marché, des éléments sont en poste.
Pourtant, la veille, la Communauté urbaine y a fait un grand ménage. En effet, tous les comptoirs et autres étals de fortune installés le long de la route jusqu’à la cité Sic ont été démontés et emportés. Le camp Sic, transformé en marché, a aussi été nettoyé par les soins de la Cud. Cette action a fluidifié la circulation dans cette zone le temps d’une journée. Approchés par CT, les commerçants évoquent l’absence d’options en termes de zone de recasement. « Avant de venir casser, la Communauté urbaine devait préalablement nous recaser ailleurs. Si nous partons d’ici avec quoi allons-nous nourrir nos familles ? », s’interroge une vendeuse de vivres frais.
Certains commerçants sont cependant conscients du fait qu’ils é...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category