Nord-Ouest et au Sud-Ouest : la Commission des droits de l’Homme en action

Au cours d’une rencontre avec ses partenaires techniques et financiers hier à Yaoundé, l’institution a annoncé plusieurs descentes de sensibilisation et de formation des acteurs.

La Commission des droits de l’Homme du Cameroun (CDHC) est en faveur d’un retour à la paix et de sa consolidation dans les régions en proie aux crises socio-politiques, et notamment dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Dans cette partie du pays, la CDHC entend mener ses activités régaliennes, en vue de veiller au respect de tous les droits humains qui semblent y être foulés au pied. Ceci, à travers des descentes de sensibilisation, de formation des populations, ainsi que de renforcement d’une synergie d’actions entre les autres défenseurs des droits de l’Homme. Et pour le faire, l’institution a besoin de moyens financiers. Hier, 30 novembre 2021, la Commission a donc organisé une rencontre stratégique avec ses partenaires techniques et financiers (des organismes des Nations unies et Organisations de la société civile nationales pour la plupart) au cours de laquelle, elle a présenté ses besoins prioritaires autant que son plan d’action pour l’avenir. L’objectif étant « de susciter la générosité de ces organismes pour une levée des fonds conséquente », a déclaré le président de la CDHC. 
James Mouangue Kobila a expliqué que pour que la Commission agisse avec plus d’efficacité dans son désir de consolidation de la paix et de respect des droits humains dans ces régions, elle a plusieurs besoins. Lesquels sont d’abord d’ordre opérationnels dans la mesure...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category