Environnement, protection de la nature et développement durable : la déforestation en ligne de mire

Avec une enveloppe budgétaire de plus de 6,5 milliard de F, le ministre Hele Pierre a présenté les priorités de son département ministériel mardi dernier, devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale.

Légère hausse de 2,85% du budget du ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement durable (Minepded) pour l’exercice 2022. Celui-ci se chiffre à plus de 6,5 milliards de F dont l’usage a été expliqué devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale le 30 novembre dernier. Ces fonds vont permettre de continuer le combat engagé depuis plusieurs années contre la déforestation et le changement climatique, tel qu’expliqué par le ministre Hele Pierre. Ceci passe par des interventions menées essentiellement par le ministère, ou en relation avec d’autres organismes nationaux et internationaux. Le portefeuille projets de l’année prévoit ainsi la poursuite de la restauration des terres dégradées dans le cadre de l’Opération Sahel vert, la poursuite de l’aménagement des berges du bassin versant de la Bénoué, la mise en œuvre du plan national d’adaptation au changement climatique, la poursuite des pourparlers avec les partenaires et des pays donateurs pour les procédures d’accès au financement de 1,5 milliard de dollars à l’endroit des pays de la Commission des For&...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category