Conférence de Paris sur le processus de paix israélo-palestinien: ode au dialogue

La nouvelle conférence de Paris sur le processus de paix israélo-palestinien vient à point nommé. Quand on sait que les crises qui embrasent le Proche et le Moyen-Orient (Syrie, Irak, Yémen) influent sur ce processus de paix. Quand on sait également que les négociations bilatérales sont au point mort depuis 2010 et que les tentatives de pourparlers directs entre les deux parties ont échoué, tout effort visant à relancer le dialogue ne peut être que porteur d’espoir pour espérer dénouer ce conflit qui dure depuis plusieurs décennies.
La communauté internationale aurait pu baisser les bras face à la difficulté de ramener les protagonistes sur la table des négociations. Elle a choisi l’inverse à savoir recréer les conditions incitant Israéliens et Palestiniens au dialogue. Si la communauté internationale tente de relancer les pourparlers entre les deux parties, c’est précisément parce que les négociations directes ne prospèrent pas. Souvent, l’Organisation des Nations unies (ONU) a eu à prendre position dans ce processus. Ce fut le cas le 23 décembre dernier, lorsqu’elle a adopté une résolution relative à l’arrêt de la colonisation israélienne des territoires palestiniens, condamnant ainsi notamment la colonisation israélienne en Cisjordanie. Le président américain sortant, Barack Obama, n’a d’ailleurs jamais caché sa désapprobation à l’égard des colonies de peuplement qui ont constitué un obstacle aux efforts pour déboucher sur un accord israélo-palestinien. Le président élu, Donald Trump, n’est pas sur la même longueur d’onde que son prédécesseur. Lui qui souhaite déplacer l’ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Non seulement les Palestiniens désapprouvent ce projet, ils refusent aussi d’en discuter. L’Autorité palestinienne estime que Jérusalem est une ville sainte. Entre Israéliens et Palestiniens, de nombreuses divergences persistent qui compliquent le retour à la paix. De ce point de vue, l’initiative de Paris est louable puisqu’elle a vocation à susciter une dynamique de paix favorable à de nouvelles négociations directes entre les protagonistes.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie