Présidentielle américaine: Clinton et Trump à l'assaut des Etats-clés

Les deux candidats en course pour la Maison blanche envisagent chacun de remporter le maximum de grands électeurs dans ces Etats.    

Aux Etats-Unis, le 8 novembre 2016, c’est déjà demain. Le pays vibre au rythme de sa 58e présidentielle depuis 1788, celle qui devra désigner le successeur de Barack Obama. A 82 jours de l’«Election Day», les deux finalistes, crocs et griffes dehors, déploient le grand jeu avec en ligne de mire les «swing states », ces Etats-clés où la majorité n’est acquise d’avance ni aux démocrates, ni aux républicains. Après le Michigan, la semaine dernière, où Hillary Clinton et Donald Trump  sont allés parler d’économie, la Pennsylvanie, la Floride, la Géorgie ou la Caroline du Nord sont leurs prochaines destinations. La candidate des démocrates est annoncée ce mercredi dans l’Ohio. Le porte-étendard des républicains était déjà lundi dernier dans l’Ohio,  dérouler son programme de politique étrangère. 
De l’avis des spécialistes des Etats-Unis, il est possible de devenir président au pays de l’oncle Sam sans réunir la majorité des voix au niveau national. L’objectif étant d’obtenir 270 grands électeurs, réunis en remportant les scrutins dans chaque Etat. D’après les mêmes sources, il faut remporter tous les grands électeurs de l’Etat, le nombre dépendant de la taille de la population. Aux dires des observateurs, le dévolu jeté sur ces Etats par les deux candidats en course pour la Maison Blanche s’explique aussi par le fait que lors de la présidentielle de 2012, le score était très serré entre Barack Obama et Mitt Romney. Pour beaucoup, Trump pourrait être favori sur l’axe Ohio-Floride-Pennsylvanie. Alors que Clinton, sa rivale pourrait être en terrain conquis dans le reste de ces Etats. 
 

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie