CAN 2017: les Lions en mode récupération

Séances vidéo et entraînement en nocturne au menu du Cameroun hier à Libreville.

Roger Milla est assis et de loin, on le voit faire de grands gestes et parler avec entrain. A l’air sérieux de ses interlocuteurs, Nicolas Nkoulou et Benjamin Moukandjo qui eux sont debout, on imagine bien qu’il leur donne des conseils. « La Can ne fait que commencer. Il faut rester concentré sur notre objectif. Laissez-moi les débats qui n’ont rien à voir avec la défense de votre drapeau. Votre honneur est en jeu », capte-t-on en passant. L’image a de quoi frapper. A côté de l’ancien numéro 9, Geremi Njitap et Bill Tchato, anciens Lions indomptables aussi, acquiescent. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit plusieurs générations de l’équipe ensemble. D’ailleurs, tous les joueurs se font le devoir de s’arrêter pour saluer leurs aînés sur le chemin qui les mène à la salle de réunion.
Il est midi à l’hôtel Méridien lundi, c’est l’heure de la première séance vidéo, avant le repas, le repos et la deuxième séance vidéo du jour. Le staff technique et administratif, lui, sort d’une rencontre avec le président de la Fédération camerounaise de football, Tombi à Roko, et quelques membres de la délégation officielle. Un programme plutôt relax à moins de deux jours du rendez-vous décisif contre la Guinée Bissau. Hugo Broos, le sélectionneur, a le visage détendu. Il se permet même de serrer la main à quelques journalistes en rigolant. Mais pas de déclaration. Ce sera pour ce mardi, avec la conférence officielle d’avant-match.
La séance d’entraînement du jour s’est déroulée hier en soirée au stade de l’INJS, à l’abri des regards. Juste 15 minutes pour les nombreux médias camerounais présents à Libreville. Le temps de faire quelques images et de voir le groupe à l’échauffement. Dimanche, Moukandjo, Zoua et Bassogog ne se sont pas entraînés. « Mais il n’y avait rien de grave. Ils avaient juste besoin de repos. Ils ont retrouvé le groupe pour les entraînements », précise le Team Press Officer, Vincent de Paul Atangana. Malgré l’ambiance détendue, l’objectif de mercredi est dans tous les esprits : « Nous avons bien récupéré et c’était le plus important. Maintenant, on est fixé sur cette victoire qu’on veut à tout prix. On est tous mobilisés pour cela », explique Ambroise Oyongo Bitolo, défenseur. La performance de l’équipe, contre le Burkina Faso, a visiblement donné confiance aux Lions qui espèrent confirmer avec un succès demain. Question de ne pas se mettre trop de pression lors du dernier match, contre le pays organisateur. En attendant, la séance officielle d’avant-match est programmée ce jour à 20h30 pour les derniers réglages.

Envoyée spéciale à Libreville

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie