Université de Ngaoundéré : 13 instituts privés sous tutelle

Des accords-cadres et conventions spécifiques signés vendredi dernier à Yaoundé.

C’est pour être en phase avec les prescriptions de l’Etat que 13 Instituts privés de l’Enseignement supérieur (IPES) ont signé vendredi dernier avec l’Université de Ngaoundéré des accords-cadres et conventions spécifiques. Précisément, il s’agit de neuf nouveaux IPES frappant aux portes de l’Université de Ngaoundéré et de quatre autres déjà sous tutelle et sollicitant des extensions. Ces accords-cadres et conventions spécifiques dérivent du cadrage gouvernemental. A ce titre, ils constituent la pierre angulaire du partenariat de tutelle académique entre l’Université de Ngaoundéré et ces IPES. Ces textes eux-mêmes facilités dans leur mise en application par un cahier de charge et un document portant modalités pratiques de la tutelle académique.
En signant ces accords, ces IPES bénéficient désormais de l’encadrement et l’accompagnement de l’Etat. Un encadrement axé sur la formation, la recherche et l’appui au développement. « Ils ne doivent pas évoluer de façon isolée. Il y a un cadre qui a été mis en place par le ministère de l’Enseignement supérieur à travers les universités pour qu’on puisse les accompagner », a précisé le Pr. Uphie Chinje Melo, recteur de l’Université de Ngaoundéré.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category