Stade d’Olembe : on rectifie le tir

Sur instructions du chef de l’Etat, le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, a effectué hier une descente dans l’infrastructure pour renforcer le dispositif sécuritaire après le drame du 24 janvier der

Le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, s’est rendu hier au stade d’Olembe sur très hautes instructions du président de la République, Paul Biya. Il était à la tête d’une importante délégation dans laquelle on retrouvait notamment des officiels de la Confédération africaine de football (CAF), mais aussi le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, le Délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele, et le Secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la gendarmerie nationale, Galax Etoga. L’objectif de cette descente était d’y voir plus clair après la bousculade du 24 janvier, en marge du match Cameroun-Comores, et qui a occasionné plusieurs décès et de nombreux blessés. Il s’agissait aussi de s’assurer que toutes les mesures sont prises par le pays hôte de la CAN TotalEnergies 2021 pour rectifier le tir et donner des garanties à la CAF pour la suite de la compétition.
S’il a effectué le trajet menant au stade d’Olembe en voiture pour apprécier l’itinéraire, Ferdinand Ng...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category