Environnement: la COP22 se prépare

Une réunion de sensibilisation organisée par une délégation marocaine en direction de  la Société Civile mardi à Yaoundé. 

Après Paris en novembre dernier, c’est au tour de Marrakech d’accueillir la Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Cop). La 22e édition qui implique près d’une cinquantaine de pays se tiendra du 7 au 18 novembre prochain. En prélude à cette grand-messe du climat, le Maroc se fait le devoir de sensibiliser les Ong et les organisations de la société civile. D’où la réunion tenue mardi dernier à Yaoundé, sous la houlette du président de la Commission nationale des droits de l’Homme et des libertés (Cndhl), Chemuta Divine Banda et de l’ambassadeur du Maroc au Cameroun, Lahcen Saile. 
Pour le diplomate marocain, cette campagne vise à conjuguer les efforts pour une forte représentation de la société civile au Maroc contribuant au suivi de la mise en œuvre et de l’évaluation des actions menées dans le cadre des Objectifs du développement durable (ODD). En ouvrant les travaux, Chemuta Divine Banda, a indiqué que la participation de la société civile africaine et camerounaise en particulier à la Cop 22 est essentielle au vu de son implication directe sur le terrain et à son rôle de relais dans la transmission des préoccupations des populations.
Le rendez-vous de Marrakech se veut celui de la mise en œuvre des résolutions de l’édition précédente, notamment en ce qui concerne le financement et l’adaptation aux changements climatiques. Compte tenu de ce que le changement climatique revêt une dimension globale affectant la jouissance des droits de l’Homme, le Conseil national des droits de l’Homme du Royaume du Maroc, présent à la rencontre s’est saisi de la problématique. Ainsi, les assises qui ont duré deux jours, ont permis d’examiner et de renforcer le rôle des Institutions nationales des droits de l’Homme (Indh) dans la réalisation de l’agenda 2030 pour le développement durable. Trois thèmes ont meublé les travaux parmi lesquels, les nouvelles  perspectives pour les Indh dans la lutte contre le réchauffement climatique.  

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie