Eglise catholique: Garoua accueille son nouvel archevêque

Mgr Faustin Ambassa Ndjodo officiellement installé samedi dernier, lors d’une cérémonie en présence du Minatd René Emmanuel Sadi, représentant personnel du chef de l’Etat.

Rien moins que le stade Roumde Adjia, plein à craquer pour la circonstance, pouvait contenir les milliers de fidèles, catholiques mais pas seulement, venus assister samedi dernier, à la cérémonie de prise de possession canonique du nouvel archevêque métropolitain de Garoua. Désigné depuis le 22 octobre 2016 par le pape François, Mgr Faustin Ambassa Ndjodo prenait officiellement les rênes de la province ecclésiastique de Garoua, durant une cérémonie qui aura mobilisé du beau monde. Le représentant personnel du chef de l’Etat, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation René Emmanuel Sadi conduisant la forte délégation des officiels. Tandis que derrière le Nonce apostolique Piero Pioppo qui officia la cérémonie de consécration, le clergé camerounais était, pour sa part, représenté à son plus haut niveau, notamment par le président de la conférence épiscopale Mgr Samuel Kleda. L’évêque du diocèse de Yola, Mgr Stephen Manza, de la République fédérale du Nigéria, ainsi que son homologue du diocèse de Pala, en République du Tchad, Mgr Jean-Claude Bouchard, faisaient également partie des convives.
C’est donc dans un faste à peine contenu par le cérémoniaire canonique, que les fidèles catholiques de Garoua ont accueilli leur nouveau berger. Un grand prêtre, tant par sa stature physique que son parcours ecclésiastique, à qui le Nonce apostolique a rappelé quelques grandes lignes du ministère qui sera le sien à la tête de l’archidiocèse de Garoua. A savoir conforter et densifier l’édification spirituelle, rester proche du peuple de Dieu placé sous sa guidance, et toujours se comporter en bon pasteur. En retour, Mgr Pioppo a demandé aux fidèles d’apporter un soutien inconditionnel au nouvel archevêque, en l’accueillant dans leurs familles comme dans leurs maisons. Une mission qui devra être exécutée dans la continuité de son prédécesseur l’archevêque émérite Antoine Ntalou à qui un hommage vibrant a été rendu. Et pour lequel, le soutien des pouvoirs publics et de l’Etat, ne devrait pas faire défaut. A l’image de l’aéronef spécial mobilisé sur instruction du chef de l’Etat pour favoriser le ralliement de Garoua par les membres de la conférence épiscopale, et pour lequel Mgr Kleda demandera au représentant personnel de Paul Biya de bien vouloir lui transmettre les remerciements appuyés du clergé.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category