Douala IV : l’emploi dopé à la formule Himo

Un atelier de renforcement des capacités des jeunes et cadres dans l’utilisation de cette technique ouvert depuis mardi.

« Nous sommes contents aujourd’hui [mardi, Ndlr] à Douala IV de recevoir le Bureau international du travail (BIT) à travers cet atelier de renforcement des capacités des jeunes et cadres dans l'utilisation des techniques Himo (Haute intensité de main d’œuvre) pour la création d'emplois décents et le renforcement de la résilience face au Covid-19 ». Propos tenus ce 22 mars par le maire de Douala IV, Dr Hervé Edouard Moby Mpah, après être entré en possession du matériel et des équipements remis à sa commune par le BIT.
Il s’agit, entre autres, de machines à coudre, ciseaux, casques de protection, gilets, tissus, fers à repasser, bottes, élastiques, pulvérisateurs, dispositifs électriques de lavage de main, pelles, râteaux, balais, brouettes, bacs à ordures, tricycle... Les emplois évoqués par le maire devraient être générés par des travaux d'infrastructures urbaines et de fabrication de masques.
« Cela va nous permettre d’atteindre nos objectifs d'hygiène et de salubrité. Tout ceci pour renforcer les capacités des jeunes à pouvoir s'auto-employer. Nous sommes contents parce que le BIT coopère avec la mairie de Douala IV », va ajouter le maire.
C'est en effet le quatrième projet en cours et la mairie espère que ce ne sera pas le dernier. La technique Himo permet de mobilise...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category