Canal Olympia: Yaoundé attend son heure

Elle trône, majestueuse, dans le campus de l’Université de Yaoundé I, à quelques mètres du complexe sportif « Mateco ». Depuis le 14 juin 2016, date de son inauguration en présence du Premier ministre, la salle Canal Olympia a changé le visage de l’endroit. Etudiants et usagers des lieux se sont habitués à sa présence. Mais il y a bien d’autres choses avec lesquelles ils auraient aimé être plus familiers. Comme des projections de films ou des concerts organisés au sein de cette salle polyvalente, capable d’accueillir à la fois la projection cinématographique mais aussi permettre la production des spectacles, de par sa scène intérieure et sa scène extérieure. Ce concept novateur, avec une salle de cinéma de 300 places et un podium externe susceptible de recevoir plusieurs milliers de personnes, est une initiative du Groupe Bolloré.
Sept mois après l’euphorie de la cérémonie d’inauguration, Canal Olympia à Ngoa-Ekelle n’enregistre aucune des activités liées à ses deux missions premières. Pour justifier cette situation rencontrée par la salle de Yaoundé, Corinne Bach, présidente directrice générale de Canal Olympia et vice-présidente de Vivendi Village, évoque  « des difficultés organisationnelles liées à la présence d’une salle sur un campus universitaire. » Un tour sur place dimanche dernier a encore permis à CT de constater cette inactivité de Canal Olympia à Yaoundé. On y croise un monsieur, qui se présente comme le gardien de l’édifice. S’il reconnaît que la salle n’a jamais véritablement fonctionné, il affirme qu’il y a deux semaines, « les responsables de Bolloré étaient là. Ils ont formé le personnel qui sera en service ici. Ils ont même testé les équipements. » De quoi donner de l’espoir aux cinéphiles.
Autres raisons d’espérer : d’abord l’ouverture de la salle Canal Olympia à Douala le 17 janvier dernier, qui elle est déjà fonctionnelle. Et ensuite, cette promesse de Vincent Bolloré, président du Groupe éponyme, et président du Conseil de surveillance de Vivendi, faite le jour du lancement. « Je ressens une grande fierté de voir cette salle inaugurée ce jour (Ndlr : le 14 janvier 2016). Nous avons en projet deux autres salles de cinéma, dont une autre ici à Yaoundé et une à Douala. » Pour Douala c’est fait. Reste à espérer l’effectivité de la salle Canal Olympia du campus de Yaoundé I.

 

 

Corinne Bach: « Nous travaillons activement pour ouvrir une autre salle »

La Présidente directrice générale de Canal Olympia et vice-présidente de Vivendi Village.

Le 17 janvier dernier, vous avez procédé à l’inauguration de la deuxième salle de cinéma « Canal Olympia », après celle de Yaoundé le 14 juin 2016. Plusieurs mois après son ouverture, la salle de Yaoundé ne semble pas toujours opérationnelle. Qu’est-ce qui coince ?
Nous sommes très heureux d’avoir ouvert mardi un CanalOlympia à Douala. Le public a répondu présent dès ce mercredi. Dans le cas de Yaoundé, nous avons sous-estimé un certain nombre de difficultés organisationnelles liées à la présence d’une salle sur un campus universitaire.  Ce n’est évidemment pas le cas pour CanalOlympia Bessengué implanté au cœur de la ville.

Comment pouvez-vous rassurer le public quant à l’effectivité de la fonctionnalité de la salle inaugurée à Douala le mardi 17 janvier dernier ?
Oui, tout à fait. Tout fonctionne parfaitement, comme le public peut s’en rendre compte lui-même depuis ce mercredi. Je vous invite à consulter le programme de la salle sur le site www.canalolympia.com ou la page Facebook CanalOlympia Bessengue.

L’une des principales raisons de la fermeture des anciennes salles de cinéma au Cameroun résidait dans le problème de la distribution des films, faite en général par des « major companies » étrangères. Comment se passe la distribution des films projetés dans les salles « Canal Olympia » ?
C’est tout le bénéfice de travailler dans un groupe intégré de médias comme Vivendi dont font partie CanalOlympia et Studiocanal. Studiocanal est la « major » leader en Europe. Elle occupe la première place du cinéma européen en termes de production, vente et distribution de films et de séries TV. Elle peut donc contribuer largement à la programmation des salles CanalOlympia, et cela avec une offre attrayante. Nous sommes en contact avec d'autres ayant droits notamment en Afrique pour continuer à construire et faire vivre une offre pour tous les goûts.

Le projet d’aide à la restructuration et à la revalorisation du cinéma au Cameroun grâce à l’ouverture des salles « Canal Olympia », tel qu’annoncé par Vincent Bolloré, président du groupe Vivendi, prévoit la construction de trois salles. Après celles de Yaoundé et Douala, à quand la troisième ? 
Nous travaillons activement pour ouvrir une autre salle au Cameroun. Nous vous en dirons plus prochainement.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie