Solennité de l’Ascension : en toute spiritualité

Hier, les fidèles catholiques ont célébré la montée de Jésus-Christ auprès du Père. Occasion de se souvenir de la divinité du Fils de Dieu et du rôle du fidèle sur terre.

Quarante jours après la résurrection de Jésus-Christ, la communauté chrétienne célèbre sa montée au ciel. Hier était donc jour de fête. En la cathédrale Notre Dame-des-victoires de Yaoundé, les fidèles catholiques présents ont écouté la liturgie au cours de la messe de 9h dite par Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé. Les textes de ce jeudi ont donc interpellé les disciples, mais également les croyants sur leur mission au quotidien. Après la montée de Jésus-Christ au ciel, les fidèles sont invités à ne pas rester les bras croisés. Mais à faire cheminer foi et vie ensemble pour poursuivre l’œuvre du Seigneur. Tel est le sens du message partagé hier au cours de la célébration eucharistique.
Dans son homélie, Mgr Jean Mbarga a insisté sur l’urgence pour le fidèle chrétien de renouveler le temporel par le spirituel. « La fête de l’Ascension nous donne l’opportunité de rappeler que le ciel et la terre cheminent ensemble avec la médiation de Jésus-Christ et que désormais, les valeurs du ciel et donc de Dieu, doivent inspirer l’Homme pour améliorer la condition humaine, la vie sociale et le déroulement du monde », a-t-il dit. Concrètement, l’archevêque inscrit ce changement dans plusieurs domaines d’actions. Sur le plan religieux, il prône le dialogue permanent inter-religieux. Au niveau de la culture, il propose l’interculturalité comme « l’ouverture à la promotion des valeurs humaines et culturelles d’Afrique ».
Le fidèle peut également influencer la vie au niveau économique. Mgr Jean Mbarga rappelle que le consensus économique des Camerounais repose sur six piliers. A savoir : l’homme, la terre, le travail, l’habitat, le marché et en...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category