Éliminatoires de la CAN 2023 : service minimum pour les Lions

Victorieuse du Burundi hier à Dar Es Salaam sur un score étriqué (1-0), la sélection nationale trace sa route pour la Côte d’Ivoire.

L'ombre du 10 juillet 1976 a virtuellement plané hier sur le Benjamin Mkapa Stadium de Dar Es Salaam. Ce jour-là en effet, le Burundi essuyait face au Cameroun sa plus large défaite (5-0) en match officiel. Il y a 45 ans. Aucun des 22 acteurs n’était encore né. Si les matches Cameroun-Burundi ne sont pas de grands classiques du football africain, genre Cameroun-Algérie ou Cameroun-Côte d’Ivoire, la confrontation d’hier en Tanzanie des deux pays de la CEEAC (Communauté économique de l’Afrique centrale) avait néanmoins une saveur particulière. Les Lions indomptables et les Hirondelles cherchent un ticket pour participer à la 34e édition de la CAN qui se jouera en Côte d’Ivoire l’année prochaine. Sur le plan comptable, le Cameroun s’en sort plutôt bien. Auteur de l’unique but du match la 30e mn sur coup franc, Karl Toko Ekambi, le héros de Blida, tel un géomètre, a tracé la voie qui mène à Abidjan. Le Cameroun rentre donc de Tanzanie avec trois points et se classe ainsi premier de la poule C devant la Namibie et le Burundi.
Une bonne affaire comptable pour Rigobert Song, le manager général et sa joyeuse troupe. Le sélectionneur remporte ainsi sa deuxième victoire en trois matches. Un véritable bol de confiance à cinq mois de la Coupe du monde au Qatar....

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category