Bertoua: les jeunes parlent humanitaire

Des étudiants venus du Tchad, Congo, Gabon, Cap-Vert et du Cameroun réarment leur fibre caritative à la faveur du forum biennal des clubs Croix-rouge ouvert mardi dernier.

Bertoua tient son forum de l'humanitaire. Un rendez-vous des clubs Croix-rouge des universités et grandes écoles du Cameroun. Aux étudiants venus des dix régions du Cameroun, se sont joints leurs homologues du Tchad, du Congo Brazzaville, du Gabon et du Cap-Vert. Cette 6e édition est placée sous le thème: «approche humanitaire et sécurité, jeunesse et responsabilité.» 
Un thème qui s’appuie sur l’actualité de la région hôte, du fait de la crise en Centrafrique avec des urgences humanitaires et un défi sécurité réels. Et William Aurélien Eteki Mboumoua, président de la Croix-rouge camerounaise, à l’ouverture des travaux, le 2 août dernier, a relevé qu’il est dès lors impérieux d’aider les jeunes à intégrer les valeurs humanitaires dans leur comportement et dans leur lecture des événements proches et lointains. En vue de faire d’eux des artisans de paix et de solidarité.
Au sein de la Croix-rouge et du Croissant-rouge, 7 millions de jeunes environ participent aux activités, dont la moitié en tant que volontaires. Ils constituent la force vive du mouvement. Le président national reconnaît que cette tranche d’âge est touchée par des pièges tels que la violence, la drogue et le chômage. Mais, au Cameroun comme ailleurs, des opportunités existent dans le domaine d’accès à l’information, progrès technique, mobilité sociale et entreprenariat.  

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie