« Nous allons mettre sur pied un centre de veille au Cameroun »

Mariatou Yap, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la protection civile.

Au rang des préoccupations de l’atelier international sur la protection civile qui vient de prendre fin à Yaoundé, le renforcement des capacités des acteurs locaux. Quel est l’état des lieux et que peut faire l’OIPC ?
Les travaux qui viennent de se tenir à Yaoundé rentrent dans le cadre des missions de l’OIPC. A la demande du Cameroun, nous avons entrepris de renforcer les capacités nationales en matière de protection civile. Cette demande couvre les trois principaux aspects de la gestion des risques de catastrophes, à savoir la préparation, la prévention et l’intervention. Le projet va s’intéresser à la mise en place au Cameroun d’un centre de veille et de coordination des risques de catastrophes qui permettra de collecter les données et de prendre des décisions proactives afin de mettre les populations à l’abri des conséquences des catastrophes. Ensuite, le renforcement des capacités des acteurs de protection civile à travers la formation, d’où la création d’un centre en la matière pour les professionnels de la protection civile. Il s’agit également d’outiller les acteurs de la logistique adéquate et sophistiquée pour mieux répondre aux risques de catastrophes qui menacent les populations sur le territoire camerounais. Le Centre de coordination servira également au suivi des interventions en cas de catastrophe.
Il y a avec le Cameroun, le projet d’ouverture d’un bureau régional OIPC pour l’Afrique. Où en est ce projet ?
Ce bureau sera le premier en Afrique pour le suivi de la mise en œuvre de ce projet, aussi bien au Cameroun que dans d’autres pays africains membres de l’OIPC. Il fait partie de nos priorités et le dossier avance normalement.
La rencontre de Yaoundé avait également un volet sportif avec les Jeux de la fédération internationale sportive des sapeurs-pompiers et des sauveteurs prévus en septembre prochain. Quelle est la place du sport dans les activités des sapeurs-pompiers ?
La mission de l’OIPC c’est de renforcer les systèmes nationaux des Etats-membres. Ce renforcement des capacités veut également dire renforcement des capacités de réponse des acteurs. La Fédération internationale sportive des sapeurs-pompiers et des sauveteurs regroupe les fédérations nationales en matière de sauvetage et de secours. Il s’agit d’un sport qui joint l’utile à l’agréable. Il est intéressant à voir parce qu’il y a des compétitions avec des vainqueurs. Mais avant d’y prendre part, l’athlète doit développer ses capacités au niveau national. Ceci permet de dénicher des personnes qui ont u...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category