Tokombéré : on a prié dans l’allégresse

Les populations se sont massivement rendues au champ de prière de Mada Kolkoh pour remercier Allah pour tous ses bienfaits.

Il est 8h40min lorsque Sa Majesté Cavaye Yeguié Djibril, lamido de Mada, par ailleurs président de l’Assemblée nationale du Cameroun foule le champ de prière de Mada Kolkoch. Le chef spirituel étant arrivé, l’imam Sali Abdoulkarim a, sans attendre, débuté la prière. En une dizaine de minutes, ensemble avec les fidèles, ils ont invoqué la grandeur et la magnificence de Allah, le Tout-Puissant. Le plat de résistance a été le sermon. Il a duré quarante minutes. L’imam de la grande mosquée de Mada a entretenu les fidèles sur les vertus de la paix et du vivre ensemble. Par ailleurs, il a prié le Très-Haut afin qu’il continue à veiller sur les autorités camerounaises avec à leur tête Paul Biya, le chef de l’Etat, ainsi que l’ensemble du gouvernement.
Après cela, l’imam a égorgé le mouton, perpétuant ainsi la tradition religieuse qui veut qu’à l’occasion de la fête de la Tabaski, le musulman immole un mouton en mémoire de celui que Dieu avait donné à Abraham en lieu et place de son fils Isaac qu’il allait offrir en sacrifice au Dieu créateur qui l’avait tenté en lui demandant de le lui offrir en sacrifice. Après l’étape de la prière, les populations, pratique...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category