Célébration: « Mosaïques » fêté avec art

A cette soirée pluri artistique vendredi dernier à l’occasion des six ans du magazine culturel, il y a eu de la musique, des contes, du slam, du théâtre, etc

De la gratitude et beaucoup d’amour. Les acteurs du secteur culturel présents le 27 janvier dernier à la soirée pluri-artistique organisée à l’honneur des six ans de « Mosaïques » ont démontré par leurs prestations sur la scène de l’Institut Goethe à Yaoundé tout leur attachement à l’équipe de ce magazine. Les journalistes et autres contributeurs de « Mosaïques » les accompagnent dans nombre d’aventures depuis 2010, « sans un copeck » faut-il le rappeler, et les artistes ont souhaité leur rendre la pareille. Musiciens, conteurs, slameurs, tous ont participé avec bonheur à cette frange de l’histoire du journalisme culturel au Cameroun.
Le groupe Love N’Live, en couverture du dernier numéro de Mosaïques, a fait la Une du spectacle, avec une représentation énergique. Nombre de personnes présentes découvraient cette lueur fraîche et épanouissante apportée par le groupe et sa chanteuse Ghislaine Mbarga. Le leader, Rass Nganmo, a dit sa reconnaissance au nom de tous les musiciens de Love N’ Live. Pélagie Alima, Christelle Moon et le groupe Macase, autres artistes du volet musical ce soir-là, n’ont pas lésiné sur leur talent pour faire passer à tous un instant riche de souvenirs. De quoi encourager l’équipe autour de Parfait Tabapsi, président de la Cameroon Art Critics (CAMAC), éditrice de Mosaïques, à poursuivre ses activités avec autant d’abnégation.
Les prestations se suivent et ne se ressemblent pas. Normal, il y a eu plusieurs expressions artistiques ce soir-là. David Noundji, en conteur espiègle a souhaité un joyeux anniversaire à « Mosaïques» à sa manière. Wakeu Fogaing, dans la peau de Monsieur n’importe qui, a rappelé les belles heures de la « démocratie » avec un extrait de sa pièce « Point de presse ». Le collectif 237 Paroles, spécialiste du slam, a lui aussi marqué le coup, par la déclamation de textes sortis de ses tripes. Entre forum d’échanges, exposition, dédicace et spectacle, le sixième anniversaire de « Mosaïques » s’achevait ainsi avec élégance.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie