Reconnaissance: Gabriel Ebili honoré

Le chef de l’Etat, Paul Biya, a ordonné le déblocage de 40 millions de F qui serviront à la construction d’une maison pour le héros du 6 avril 1984

Gabriel Ebili, technicien-radio retraité de la Crtv, est désormais un homme heureux. C’est dans son village Bibondi, arrondissement de Lolodorf, que les autorités l’ont retrouvé vendredi dernier pour un hommage explicite de la nation suite à l’acte patriotique posé ce terrible matin du 6 avril 1984. En signe de reconnaissance et d’encouragement, le président de la République, Paul Biya, vient d’ordonner le déblocage d’un montant de 40 millions de francs au profit du héros. Cet argent servira à la construction de sa résidence privée dont la première pierre a été posée vendredi dernier, au cours d’une cérémonie faste.
En effet, les populations de Lolodorf, région du Sud, se sont massivement rendues au stade municipal de Bikoka pour célébrer la bonne nouvelle et dire leur gratitude à l’illustre donateur. C’était en présence de plusieurs autorités administratives, traditionnelles, religieuses et d’Adray Epente Tazeu, sous-préfet dudit arrondissement, représentant le chef de l’Etat. L’histoire de Gabriel Ebili est bien connue dans la région. Alors en service au poste national, il avait courageusement dévié la diffusion du message des putschistes lors de leur tentative de coup d’Etat d’avril 1984, le bloquant dans un circuit fermé couvrant Yaoundé et ses environs. Grâce à ce subterfuge, le pays tout entier n’avait pu entendre le message qui annonçait l’accaparement du pouvoir par la force. Ce qui avait contribué à sauver le régime.
« Le président de la République est un papa qui n’oublie personne. Grandement merci et merci encore. Papa j’ai reçu la manne », n’a cessé d’exulter Gabriel Ebili pendant la cérémonie. Concrètement, sa résidence s’étendra sur 300 m2. La maquette présente un duplex avec au rez-de chaussée deux chambres, deux salons, une cuisine et deux douches. A l’étage, quatre chambres avec une douche chacune, un grand salon et trois balcons. Un joyau architectural qui a poussé le chef de quartier Jean Baptiste Enyegue et le chef du village Bibondi, Sébastien Ongbwa Awa à renouveler le soutien de la communauté à Paul Biya.
Avant la pose de la première pierre par le sous-préfet, l’Abbé Antoine Armand Akoa de la paroisse Saint Pierre Claver de Lolodorf a purifié le héros avant de bénir le lieu de construction. Selon Jean Claude Mah, coordonnateur général des travaux, le chantier sera livré dans un délai de six mois. Dans son allocution de circonstance, en remerciant le chef de l’Etat pour son geste, le sous-préfet Adray Epente Tazeu a suggéré au récipiendaire de se construire une maison plus modeste, mais bien équipée et avec le reste des fonds, il pourra créer une activité rentable ou une cacaoyère.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category