Présidentielle française 2017: Benoît Hamon veut rassembler la gauche

L’ancien ministre qui a remporté la primaire du parti socialiste rêve désormais du ralliement de tous ses camarades.

Benoît Hamon veut « rassembler les socialistes ». Le vainqueur de la primaire du parti socialiste pour la présidentielle d’avril-mai 2017 n’a pas fait mystère de sa nouvelle ambition. Fort du soutien de la base du parti socialiste, Benoît Hamon tend la main à tous ceux qui se réclament de la grande famille socialiste. Quelques heures après l'annonce de sa victoire au second tour de la primaire de la gauche dimanche dernier, il a annoncé ses bonnes dispositions à discuter avec Yannick Jadot, le candidat désigné des Ecologistes à la présidentielle, mais également avec Jean-Luc Mélenchon, le porte étendard de « la France insoumise ». Mais sa mission s’annonce ardue. En effet, ces deux personnalités ont immédiatement exclu la perspective de s’effacer au profit du candidat du parti socialiste.
Dans son propre camp, Benoît Hamon doit faire face à un certain scepticisme sur ses capacités. Ce scepticisme confine même à une véritable opposition. Ainsi, pour le député socialiste Marc Goua, il n’est pas question de soutenir le vainqueur de la primaire. « Il y a un clivage avec ceux qui pendant les cinq dernières années ont saboté ce mandat. Moi, je n'étais pas toujours d'accord avec le gouvernement mais par discipline, j'ai voté toutes les lois. (...) Je confirme que je vais voter Macron. » a-t-il déclaré. Ce mardi, d’autres députés socialistes du pôle des réformateurs, proches de Manuel Valls le malheureux candidat à la primaire, vont se retrouver afin de préciser leur choix. Aux dernières nouvelles, tout ce beau monde était tenté par l’hypothèse Emmanuel Macron dont la ligne est plus proche des positions de l'ancien Premier ministre que de celles de Benoît Hamon.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie