Commission de l'Union africaine : un président pour la relance

Commentaire.

L’élection du ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Fakhi Mahamat, au poste de président de la Commission de l’Union africaine, consacre le dynamisme de la diplomatie tchadienne. Ce dynamisme a été mis à contribution durant le mandat du président tchadien, Idriss Deby Itno en qualité de président de l’Union africaine. L’autre preuve de cette vitalité est que Moussa Fakhi Mahamat accède à la présidence de la Commission au moment où le mandat de président de l’Union africaine du président tchadien Idriss Deby Itno s’achève. De nombreux observateurs se souviennent que la diplomatie tchadienne a été particulièrement active lors de la dernière élection du président de la Banque africaine de développement (BAD). Même si le candidat tchadien a été battu, il aura néanmoins pu faire  attirer l’attention sur son pays.
Au-delà de ses qualités intrinsèques son élection à la présidence de la Commission panafricaine peut aussi être perçue comme une récompense de l’engagement de son pays dans la lutte contre le terrorisme. Au Mali et au Nigeria notamment, les troupes tchadiennes ont fait montre d’une bravoure qui les honore en même temps qu’elle redore le blason de l’Afrique, parfois terni en matière de lutte contre l’insécurité transfrontalière. Il faut également souligner que l’élection du président de la Commission de l’Union africaine représente le triomphe d’une vision réaliste du continent. Celle qui veut qu’on surmonte les écueils du passé et qu’on ne s’enlise  guère dans des querelles sous-régionales. A Addis-Abeba, la sagesse africaine a prévalu en favorisant l’émergence d’un candidat qui évite la prolongation du processus électoral. Bien qu’élu au septième et dernier tour du scrutin avec plus de 2/3 des voix, Moussa Fakhi Mahamat incarne le consensus. Le nouveau président de la commission est outillé pour incarner ce consensus. De sorte qu’il bénéficie du soutien nécessaire pour relancer l’organisation panafricaine à l’ère des grandes mutations dans les relations internationales.        

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie