Nouvel An chinois: ambiance de partage

Une journée artistique a été organisée par l’Institut Confucius le 26 janvier dernier à Yaoundé.

C’est sous le signe du « coq » que la Chine a célébré son Nouvel An le 26 janvier dernier, dans l’Amphi 300 de l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC) à Yaoundé. La cérémonie chaude et colorée baptisée Festival du printemps chinois, s’est déroulée en présence du premier conseiller de l’Ambassadeur de Chine, Sun Wei, du recteur de l’Université de Yaoundé II-Soa, Oumarou Bouba, du directeur de l’IRIC, Pierre Emmanuel Tabi et de celui de l’Institut Confucius, Yu Guoyang, entre autres personnalités.
La cérémonie qui s’est voulue pluri-artistique, a rassemblé nombre d’élèves, d’étudiants et d’artistes chinois. Les prestations s’enchaînent sur scène, attrayantes et attachantes de curiosité. Les élèves de l’école primaire « La Gaieté » ont brillé grâce à leurs chansons en mandarin. D’un talent surprenant, les élèves de « CEM-Bastos » après ceux de l’établissement « Les dégourdis », ont ébloui le public par leur maîtrise de l’art de la danse chinoise. Après les tout-petits, les étudiants de Sup-déco ont exécuté des danses traditionnelles chinoises en mettant en exergue le coq. Les étudiants de l’Institut africain d’Informatique (IAI) ont bercé l’assistance avec un poème en langue chinoise. Malgré la barrière de la langue (tous les spectateurs ne parlant pas la langue chinoise) le voyage s’est révélé intense d’émotion. Un satisfecit témoigné par les acclamations du public. Pour clôturer cette journée pluri-artistique : une performance. Trait après trait, un peintre, mélodie en fond sonore, fait apparaître un coq sur une toile en quelques minutes.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie