Corne de l’Afrique: 17 millions de personne menacées de famine

Le cri d’alarme est de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) qui parle d’«une situation d’urgence humanitaire» dans la Corne de l’Afrique. En marge du 28e Sommet de l’Union africaine tenu lundi et mardi derniers à Addis-Abeba, elle a annoncé que la sécurité alimentaire de 17 millions de personnes dans cette partie du continent est menacée par une grande sécheresse. Cette calamité naturelle touche l’Érythrée, Djibouti, l’Éthiopie, le Kenya, la Somalie, le Soudan du sud, le Soudan et l’Ouganda. L’agence onusienne redoute pour bientôt de graves pénuries alimentaires dans ces pays, si rien n’est fait.
Dans un communiqué, la FAO fait savoir que «seul un quart des pluies attendues est finalement tombé et celles prévues pour la période allant d’octobre à décembre se sont avérées insuffisantes». Elle affirme également que les faibles précipitations ont entraîné une série de mauvaises récoltes et la diminution du cheptel des éleveurs. Mais, la situation en Somalie est présentée comme étant en alerte de «pré-famine» ainsi qu’en Ethiopie et au Kenya. La FAO estime que les prochaines pluies ne sont pas attendues d’ici les deux prochains mois et pense  qu’«une intervention humanitaire immédiate et de grande échelle est indispensable». Ledit communiqué évoque également de graves pénuries et des cas de malnutrition au Soudan du Sud, au Soudan et en Ouganda.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie