Bamboutos de Mbouda: en quête de stabilité

Les managers ont présenté le week-end dernier l’effectif au public et rassuré sur la qualité des recrutements

Rarement on a vu une telle opération de charme en prélude à un début de saison au Cameroun. Le 28 janvier dernier, Bamboutos FC de Mbouda a présenté à la presse locale ses 32 joueurs retenus pour la saison sportive 2017. Une nouveauté à laquelle il faudra désormais s’habituer, explique le manager général Serge Branco. Le club est résolument engagé dans une dynamique de professionnalisme et compte maintenir le cap, précise-t-il. L’effectif est remanié à plus de 90%. Sur 32 joueurs, 25 sont nouveaux. Parmi eux le gardien de but Jean Effala Konguep et l’attaquant Arnaud Nsemen, ex-sociétaires de Canon de Yaoundé et Lion blessé de Fotouni. Le top management a également étoffé le staff technique, en faisant confiance à Laurent Djam comme entraîneur principal. Les deux matchs de rodage livrés le week-end dernier (victoire 1-0 contre Fovu de Baham à Bafoussam et défaite 1-2 face à Stade Renard à Melong) ont davantage permis au staff de se faire une idée de l’équipe-type.  
Le club veut surtout rompre avec la valse d’instabilités observées dans l’équipe l’an dernier, afin que les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets. A condition bien sûr que les résultats suivent. « Si les 32 joueurs produisent des résultats, pourquoi changerait-on ? L’entraîneur est jugé sur les résultats. Les joueurs sont jugés par rapport au rendement sur le terrain. Si un entraîneur n’a pas de résultats, il ne restera pas. La loi du football, c’est le résultat », martèle le manager général Serge Branco. Les ambitions du club pour cette saison sont clairement affichées : le championnat et la coupe du Cameroun. Pour y parvenir, les dirigeants ont mis l’accent sur le management, le marketing et le sponsoring.
Une assemblée générale extraordinaire est d’ailleurs en préparation pour impulser une nouvelle dynamique. L’unique ventre mou de l’équipe, la valse des entraîneurs sur le banc de touche. Bamboutos a battu le record en la matière l’an dernier. Pas moins de dix coachs se sont succédé en 20 matchs. La saison n’a pas encore débuté, que Joseph Atangana, récemment recruté, a été limogé au profit de Laurent Djam. Comme lot de consolation, il va devoir se contenter du poste de directeur technique. Un remake de 2016 où le Belge Johan Buyle a été remercié sans avoir disputé une seule rencontre officielle avec le club. Les « Mangwa Boys » jouent le match d’ouverture de la saison 2017 contre Canon de Yaoundé au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo.

 

Supporters

 

Arnaud Nsemen:  « Nous avons les moyens d’aller loin »

« Mbouda a fait de moi tout ce que je suis dans le football. Je me suis dit qu’il fallait que je revienne un peu à la source. Ce qui m’a plu dès l’entame, c’est le challenge. C’est un club qui a fait montre de beaucoup de qualités sur le plan sportif. On a la mobilisation au niveau des supporters, l’organisation dans le management, etc. Je crois que par la grâce de Dieu, nous allons nous accrocher, donner le meilleur de nous pour essayer de gagner une place africaine et pourquoi pas remporter ce fameux trophée que nous avons perdu la saison passée. Vu la qualité des joueurs que Bamboutos a recrutés cette année, je crois qu’on a les moyens pour aller loin. »

 

Simplicy Wamba: « On attend beaucoup de victoires »

Supporter

« Mon souhait est qu’il y ait une stabilité cette saison au banc de touche et que les dirigeants du club sachent qu’il y a des fils des Bamboutos qui ne respirent et qui ne vivent que grâce à Bamboutos FC. Si les dirigeants, le staff, le Conseil d’administration convoquent au moins un congrès au courant de cette année, je pense qu’ils pourront savoir jusqu’à quel niveau les supporters sont prêts à mourir pour ce club comme ils l’ont vu à la dernière finale de la coupe du Cameroun. En tant que supporters, on attend beaucoup de victoires. Nous souhaitons le meilleur pour le club. »
 

 

 

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie