Mise en œuvre de l’identité légale: Le Cameroun partage son expérience

La délégation camerounaise a présenté le niveau d’implémentation de cette initiative au cours d’une réunion parallèle aux travaux de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies du 10 au 20 septembre dernier

Une délégation camerounaise a pris part, à New York, à la session parallèle des travaux de l’Assemblée générale des Nations unies du 10 au 20 septembre dernier. Celle-ci était consacrée à la mise en œuvre de l’Agenda des Nations unies sur l’identité légale pour tous. Ladite délégation était composée : de Fred Ebongue Makole, secrétaire général du ministère de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel) ; d’Alexandre Marie Yomo, directeur général du Bureau national de l’état civil (Bunec) ; et de Firmin Nganko, chargé de mission à la présidence de la République. Le Cameroun est partie prenante de l’Agenda des Nations unies sur l’identité légale dont l’objectif prévoit que d’ici 2030, il faudrait garantir à tous une identité légale, grâce à l’enregistrement des naissances. Le partage de l’expérience camerounaise sur la mise en œuvre de ce projet a été effectué par Alexandre Marie Yomo, tandis que la participation au panel d’échanges était assurée par Fred Ebongue Makole. Avec l’aide de ses partenaires, le Cameroun met en œuvre en ce moment plusieurs programmes et initiatives visant l’amélioration de l’accès à l’état civil et de sa sécurisation. Le pays fait partie des 13 Etats qui conduisent l’initiative onusienne et, à ce titre, a été choisi avec le Cambodge pour partager son expérience à New York. Une session qui a r&eacut...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category