Exposition: La moisson des Creativity Awards

Les lauréats de ces distinctions remises à des artistes de différentes disciplines en mars dernier affichent leur savoir-faire à la Villa des créateurs à Yaoundé, jusqu’au 20 octobre 2022.

C ommençons par planter décor et contexte. En mai dernier, au Hilton Hôtel de Yaoundé, le jury des Cameroon Creativity Awards (CCA) remettait des distinctions à des artistes se démarquant sur un champ culturel multidisciplinaire, entre autres arts plastiques, mode, coiffure, danse, design d’intérieur. Cinq mois plus tard, les fruits de cette moisson ont bien mûri. Et le 22 septembre dernier à la Villa des créateurs à Yaoundé, sis au lieu-dit Tsinga Foire, leurs travaux ont fait l’objet du vernissage d’une exposition intitulée « A la rencontre de l’Art ». Dans cette cuvée des lauréats de la première édition des CCA, on croise des professionnels célèbres, et d’autres moins connus, car en début de carrière. Qu’importe, dans cet espace proposé par Yves Eya’a, directeur du Centre des créateurs de mode du Cameroun (CCMC) et Landry Mbassi, commissaire de cette exposition, les participants étalent leur savoir-faire, avec en filigrane, un volet écologique. L’artiste sculpteur Jean-Michel Dissakè Dissakè toujours porté sur cette envie folle de donner forme à des matières complexes (liane, métal, etc.) dévoile de nouveaux éléments de cet art qu’il a baptisé : « Pictosculpture ». De son côté, le plasticien Alioum Moussa reste toujours très préoccupé par l’aspect humain de l’art. Il dévoile huit tableaux composés sur des toiles faites avec le sac « mbandjock », prisé pour les courses au marché. « C’est un travail écologique, mais qui rappelle en même temps la tragédie que le monde a connue avec la pandémie de Covid-19, et le panier de la ménagère qui a été atrocement atteint. Je m’émeus face à une problématique sociale et environnementale », renseigne Alioum Moussa. La designeuse Christelle Ngo Pangap saute des tissus recyclés sur des vêtements usés pour plonger dans la perle, et confectionner des sacs originaux. « J’ai décidé d’apporter quelque chose de nouveau pour plaire à mon public. Ces perles, je me les procure au Nigeria », révèle Afro Pangop (de son nom d’artiste), produit de l’Institut des Beaux-Arts de Foumban où elle a obtenu un M...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category