Financements extérieurs: Comment maîtriser les dépenses d’investissement

Un atelier de sensibilisation des partenaires techniques et financiers sur les réformes en matière de budgétisation de ces ressources s’est tenu hier à Yaoundé.

L e ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) a posé une pierre de plus hier, 27 septembre, au chantier d’amélioration de l’efficacité de la dépense publique. C’était dans le cadre de l’atelier de sensibilisation des partenaires techniques et financiers sur les réformes en matière de budgétisation des financements extérieurs présidé par Isaac Tamba, Directeur général de l’économie et de la programmation des investissements au Minepat. Ces réformes issues d’une récente étude réalisée dans le cadre des activités du projet d’amélioration de l’efficacité de la dépense publique et du système statistique financé par la Banque mondiale ont été présentées à ces acteurs.

En fait, il a été constaté que dans le cadre des budgets d’investissements récents il y avait une dichotomie entre le volume du budget et des résultats attendus. « Dans le processus de préparation du budget, on a constaté que le volume du budget affecté à l’investissement était plus important au Cameroun que dans certains pays de la sous-région mais le stock de capital généré était faible par rapport aux autres pays. On se demandait donc si ce n’est pas une mauvaise évaluation de notre budget d’investissement public (Bip, ndlr)», explique Guy Raymong Nkou, sous-directeur, chargé de la préparation du Bip au Minepat. Si l’étude avait déjà été faite avec les financements intérieurs, il a été question de l’étendre aux financements extérieurs. Etant entendu que ces derniers représentent près du 60% du volume du Bip. Il se posait donc l’urgence d...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category