Abdomen : aux grands maux…

Les douleurs abdominales au cœur des 25es journées scientifiques de la Société camerounaise de gastro-entérologie, bouclées vendredi à Douala.

La 25e édition des journées scientifiques de la Société camerounaise de gastro-entérologie (Scge) s’est tenue ces 29 et 30 septembre à Douala sous le thème : « Douleur abdominale : quelle approche transversale en 2022 ? ». Occasion pour des spécialistes venus de l’Afrique centrale et de l’Ouest de plancher sur un problème de santé jugé récurrent, et dont les complications peuvent être fatales. Autre souci relevé à l’occasion : les traitements parfois inadaptés. Il était donc question de partager des expériences, afin d’aller vers une approche transversale de ces pathologies, généralement dues à une mauvaise alimentation, mais qui peuvent aussi être induites par des prises non contrôlées d’anti-inflammatoires.
« En cas de douleur, il est toujours conseillé de voir un médecin, afin qu’il détermine si vous êtes victime d’un mal passager, ou si vous avez besoin d’être évalué en profondeur, ce qui peut aller jusqu’à l’endoscopie », a conseillé le Pr. Ankouane Andoulo, président de la Scge, s’adressant aux médias après l’ouverture des travaux.
L’expert ajoutera, parlant des complications, qu’il en existe trois principales. D’abord, lorsque l’ulcère se perfore, conduisant à une infection dans le ventre. A ce moment, « un geste chirurgical » s’impose d’urgence. Ensuite, l’ulcère peut saigner. Là aussi, le gastro-entérologue doit être consulté. Enfin, en cas d&rsquo...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category